Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 00:21

Terrorisme. L'homme qui a attaqué au couteau des passants à Turku (Finlande) a été identifié par les autorités. Il s'agit d'un migrant marocain, Abderrahman Mechkah. 

Son identité est désormais connue. La justice finlandaise a identifié le demandeur d'asile marocain ayant perpétré une attaque au couteau en Finlande.

Il s'agit d'un homme de 18 ans, Abderrahman Mechkah. Vendredi, il a tué deux femmes au couteau, et blessé huit autres personnes sur la Place du marché de Turku. L'attaque au couteau a été qualifiée de “terroriste” par les autorités. “Nous pensons que l'assaillant ciblait en particulier les femmes, mais des hommes ont été blessés après avoir tenté de défendre ces femmes”, a déclaré la commissaire Christa Granroth, du Bureau national des enquêtes. 

“L’homme s’intéressait aux idéologies extrémistes”

Après avoir interrogé le suspect, les autorités ont précisé son profil. “D’après le signalement, l’homme semblait s’être radicalisé et s’intéressait aux idéologies extrémistes”, ont expliqué les services de renseignement finlandais (Suojelupoliisi, SuPo), lundi, dans un communiqué. Mais, d’après eux, “le signalement ne contenait aucune information sur une quelconque menace d’attaque”. 

Lors de deux perquisitions, dans un centre pour demandeurs d’asile et dans un appartement à Turku, quatre Marocains ont été interpellés. Ils sont accusés d'entretenir des liens étroits avec l'assaillant. “Ils sont soupçonnés d’avoir participé aux meurtres et aux tentatives de meurtre commis avec une intention terroriste. Ils nient toute implication dans les faits”, a écrit le BNE dans un communiqué, qui a demandé leur placement en détention provisoire.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS