Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 22:04

Un rassemblement de suprémacistes blancs à Charlottesville a coûté la vie le 12 août 2017 à une contre-manifestante, tuée par un automobiliste, un homme de 20 ans soupçonné de sympathies nazies, ayant précipité sa voiture dans la foule.

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a jugé dans un premier temps que les responsabilités étaient partagées dans ces violences. Vivement critiqué pour cette déclaration, le président américain a tenté le 14 août de rectifier le tir en qualifiant les néo-nazis et le Ku Klux Klan de criminels.

La carte ci-jointe de David Teuscher met en perspective géopolitique les divisions ethniques aux Etats-Unis. Sa légende présente un pays multi-ethnique et ses ancrages régionaux, le développement de menaces pour une stabilité interne, et des dynamiques de mouvement et de blocage.

Cette carte présente un état des lieux des aires d’établissement privilégiées des populations et des mouvements radicaux établis sur une idéologie ethnique.

Des enjeux communautaires s’observent avec la radicalité des hate groups, ou groupes de haine, révélateurs d’idéologies suprémacistes et séparatistes. Ces différences et idéologies ethniques traduisent de véritables lignes de fracture dans la société américaine du melting pot. Fait intéressant : il n’y a pas un État sans groupe de haine.

La géographie de la population et l’ethnologie mettent au jour des ancrages territoriaux visibles. Les concentrations de populations sont l’héritage du passé et des peuplements coloniaux du territoire américain.

Cette présence de différentes ethnies ne se limitent pas aux frontières des États fédérés, mais les traversent pour devenir transnationale. Dans l’actualité, la frontière Sud cristallise les enjeux migratoires aux Etats-Unis sous l’administration Trump avec le projet de mur pour endiguer et contrôler les flux clandestins et trafics. Son renforcement l’atteste avec les milices, patrouilles, murs, etc.

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS