Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 18:48

 

Khalifa Haftar, à la tête de l’Armée nationale libyenne, estime que l’effort européen devra se porter à 20 milliards de dollars afin de gérer le flux de migrants.

Depuis des semaines, l’Union européenne parle de la nécessité de gérer le flux de migrants avant même qu’ils ne touchent le sol européen. Emmanuel Macron avait notamment annoncé la création en Libye de hotspots, des centres d’examen, afin de différencier réfugiés et migrants économiques, une annonce sur laquelle était revenu Gérard Collomb sans pour autant remettre en cause la volonté du chef de l’État de traiter la question migratoire depuis le sol libyen.

Mais, pour l’homme fort de l’Est libyen, Khalifa Haftar, Bruxelles va devoir mettre une somme importante sur la table si elle veut aider à bloquer les flux de migrants à la frontière sud du pays.

Ainsi, Khalifa Haftar estime à « 20 milliards de dollars sur vingt ou vingt-cinq ans » l’effort européen nécessaire pour aider à bloquer ces flux, dans un entretien paru samedi. « Le problème des migrants ne se résout pas sur nos côtes. S’ils ne partent plus par la mer, nous devons les garder nous et la chose n’est pas possible », a-t-il expliqué dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera.

« Nous devons au contraire travailler ensemble pour bloquer les flux sur 4 000 kilomètres à la frontière désertique libyenne du Sud. Mes soldats sont prêts. Je contrôle plus des trois quarts du pays. Je possède la main-d’œuvre, mais il me manque les moyens », poursuit le chef d’une force autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL).

Le président français Emmanuel Macron « m’a demandé ce dont on a besoin, je suis en train de lui envoyer une liste », précise le maréchal Haftar. Dans la liste figureront « des formations pour les gardes-frontières, des munitions, des armes, mais surtout des véhicules blindés, des jeeps pour le sable, des drones, des détecteurs, des lunettes de vision nocturne, des hélicoptères ».

L’idée est d’installer des campements mobiles de 150 hommes au minimum tous les 100 kilomètres, a-t-il encore détaillé. Un vaste programme qu’il estime à « environ 20 milliards de dollars sur vingt ou vingt-cinq ans pour les pays européens unis dans un effort collectif ».

(…)

Le Point

via http://www.fdesouche.com/876351-libye-on-demande-budget-colossal-a-lue-bloquer

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS