Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 22:02
Polémique autour d'une affiche comparant Jésus à du bétail

Blasphème. Une affiche placardée dans une boucherie de Bilbao (Espagne), représentant Jésus sur sa croix, ses membres présentés comme des pièces de viande, a suscité de vives réactions, rapporte Sud Ouest ce mardi.

La religion musulmane n’est pas la seule à être visée par les caricatures et satires, loin s’en faut. En atteste une affiche polémique baptisée “Boucherie vaticanesque” qui, en comparant Jésus Christ à du bétail, a créé la polémique, indique Sud Ouest ce mardi.

L’évêque de Bilbao a porté plainte

C’est à l’occasion de l’Aste Nagusia, une fête populaire célébrée chaque année au mois d’août à Bilbao, en Pays basque espagnol, que la fameuse pancarte a été dévoilée.

Coiffée de la formule détournée “Prenez et mangez-en tous”, celle-ci illustre le Christ sur sa croix, chacun de ses membres présenté comme autant de pièces de viande, à l’image des affiches explicatives que l’on trouve en grand nombre chez les bouchers-charcutiers.

Une satire osée, qui n’a pas tardé à faire jaser. Au point que, avertie, la police basque est venue décrocher l’affiche lundi 21 août au matin, ainsi que le décor de la buvette, composée d’organes factices accrochés au plafond.

Le maire de la commune biscayenne a déploré le “mauvais goût” invoqué, le jugeant même “blasphématoire”, tandis que l’évêque local a déposé plainte devant la justice.

En revanche, l’échoppe mise en cause a reçu le soutien des konpartsa, ces associations locales en charge de l’organisation des festivités, celles-ci revendiquant “offrir un espace aux différentes opinions, toujours du point de vue de l’humour et de la satire”. En signe de protestation, certaines ont d’ailleurs collé derrière leur comptoir l’affiche incriminée.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS