Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 18:31

Entre 1 200 et 3 000 Européens pourraient revenir en Europe après avoir combattu aux côtés de l’Etat Islamique.

Entre 1 200 et 3 000 Européens ayant vécu ou combattu avec l’organisation Etat islamique (EI) en Irak et Syrie pourraient revenir en Europe, selon un rapport d’analystes qui appelle les pays concernés à préparer minutieusement la gestion de ces retours à risques.

Le nombre de ces « revenants » devrait notamment augmenter si le « califat » autoproclamé de l’EI, qui a beaucoup cédé de territoire en Syrie et Irak ces derniers mois, « est vaincu militairement ou s’effondre », note-t-il dans un rapport remis en juillet aux pays membres de la Commission.

30 % sont déjà rentrés

Diverses estimations prévoient « entre 1 200 et 3 000 retours » d’Européens avec « des antécédents différents », en grande partie « des femmes et des enfants », ajoute le RAN, qui estime qu' »environ 30% » sont déjà rentrés, au su des autorités – ils sont alors souvent arrêtés – ou clandestinement.

Selon le RAN, « plus de 42 000 combattants terroristes étrangers », ont voyagé pour joindre Daech depuis plus de 120 pays entre 2011 et 2016 – un afflux d’une ampleur inédite dans l’histoire du jihad dans le monde – dont « plus de 5 000 » d’Europe. […]

Préoccupation sérieuse

Alors que la mobilisation des combattants étrangers a semblé atteindre un pic en 2015, la perspective de retours importants est « une préoccupation sérieuse et croissante » en Europe, sachant que certains « revenants » ont participé aux attaques de novembre 2015 à Paris et de mai 2014 et mars 2016 à Bruxelles, souligne le rapport.

Ils peuvent également revenir car ils ont perdu leurs illusions, ont des remords, par opportunisme (ils sont toujours radicaux mais veulent de meilleures conditions de vie), pour intégrer une cellule jihadiste dormante en Europe, ou de manière involontaire (lorsqu’ils sont arrêtés), explique-t-il. […]

Ouest France

via http://www.fdesouche.com/876967-syrie-jusqua-3-000-djihadistes-de-daech-pourraient-revenir-europe

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS