Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 19:22

Le rapport annuel du Secours populaire signale une augmentation constante de la pauvreté en France. Avec pour conséquences une peur du lendemain croissante et un accès aux soins problématique pour une partie grandissante de la population.

«La pauvreté s'enracine et s'étend, touchant des pans entiers de la population, y compris les seniors dont un nombre croissant peine à manger à sa faim et à se soigner», s'alarme le Secours populaire français. L'association de lutte contre la pauvreté et la précarité publiait ce 14 septembre 2017 son onzième baromètre sur la pauvreté en France, en collaboration avec l'institut Ipsos. 

«En 2017, encore plus d’un tiers des Français, 37%, ont déjà fait l’expérience de la pauvreté. Depuis dix ans, cette précarisation ne cesse d'augmenter», déplore encore l'association.

L'étude confirme que la pauvreté s'installe durablement en France. «Plus d’un Français sur deux s'est dit à un moment de sa vie qu'il était sur le point de basculer dans la précarité», s'inquiètent les auteurs du rapport. «Et cette proportion augmente», ajoutent-ils, soulignant que le risque de pauvreté ressenti était perçu comme «beaucoup plus fort» pour la génération à venir.

«Si les récentes études statistiques nationales font référence aux prémices d’une reprise molle de la croissance, l’aggravation de la pauvreté, elle, est constatée par les responsables du Secours populaire français à travers tout l’Hexagone», s'inquiète encore l'association.

Effet de l'appauvrissement selon le Secours populaire, l'enquête estime que près d'un tiers des Français ont dû renoncer à une consultation chez un médecin spécialiste, faute de moyens. 25% de la population n'aurait en outre pas les moyens de s'offrir une mutuelle pour compléter les remboursements de la Sécurité sociale.

Sur le terrain, le Secours poulaire fait état d'une augmentation des demandes d'aides en 2017, allant de 15 à 50% selon les départements par rapport à l'année précédente et estime le nombre de pauvres dans le pays à quelque neuf millions de personnes.

source

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS