Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 21:51

300 000 clandestins en France ?

En 1992, il y a donc 25 ans, un rapport du Sénat donnait déjà le chiffre de 350 000 à 400 000 clandestins en France (rapport du BIT).

Par quel miracle auraient-ils diminué alors que la déferlante migratoire a explosé depuis plusieurs années ?

On régularisait 2 000 illégaux par mois jusqu’en 2012. On en régularise au minimum 3 000 par mois depuis la circulaire Valls qui a amplifié le débit de la pompe aspirante de 50% !

En 2013, on a régularisé 45 000 clandestins, dont 6 000 malades !

300 000 clandestins, c’est le chiffre correspondant  uniquement aux territoires d’outre-mer, sans la métropole.

Rien qu’à Mayotte, 42% de la population est étrangère, avec 60 000 clandestins sur une population de 240 000 habitants.

Selon le Conseil général de Mayotte, il arrive 400 clandestins par jour et le nombre de clandestins est supérieur à celui des étrangers en situation régulière.

70% des naissances à Mayotte sont le fait de Comoriennes en situation irrégulière.

En Guyane, c’est la déferlante en provenance du Brésil, du Surinam et de Haïti.

On dénombre 35% d’étrangers, la plupart dans l’illégalité.

A Saint-Laurent du Maroni, 50% des femmes qui accouchent sont des Surinamiennes en situation illégale, mais qui sont assurées de devenir Françaises tôt ou tard grâce au droit du sol.

En Guadeloupe et à Saint-Martin, c’est du même tonneau. Le nombre d’illégaux ne cesse d’augmenter.

Et rappelons que l’AME, l’aide médicale d’Etat au profit des sans papiers, soigne 300 000 clandestins par an. Soit 100% des clandestins sur notre sol, à en croire Gérard Collomb !

Selon la loi de finances de 2018, la facture de l’AME approche le milliard d’euros chaque année, ...

Rappelons aussi que la police a contrôlé 91 000 sans papiers en 2016.

Mais combien sont passés au travers ? 70% ?  90% ?

Aux Etats Unis, pays de liberté où aucune loi scélérate ne musèle les citoyens, on dénombre 11 millions de clandestins pour 320 millions d’habitants.

A proportion égale, cela donnerait le chiffre de 2 millions de clandestins pour la France.

Sans extrapoler les chiffres des Etats Unis, Eldorado mondial des clandestins, on peut sans grand risque de se tromper, estimer que le nombre de clandestins en France a plus que doublé depuis 1992, malgré les 600 000 régularisations en 25 ans.

De 350 000 en 1992, il doit se situer autour de 700 000 en 2017, voire davantage puisque plus personne n’est  expulsable.

Car n’oublions pas que seulement 4% des déboutés du droit d’asile sont reconduits. Et seulement 10% des clandestins interpellés.

Il n’y a que 1800 places dans les CRA, centres de rétention administrative, pour 90 000 interpellations de clandestins par an !!

Ajoutons que sur les 3,2 millions de visas accordés chaque année, dont 220 000 de longue durée, des milliers d’étrangers s’évaporent  dans la nature à l’expiration  de leur sésame.

Parmi les 60 000 étudiants étrangers qui suivent des études en France, nombreux sont ceux qui disparaissent dès leur inscription à l’Université. Certains ne parlent même pas français en arrivant ! C’est une filière clandestine reconnue.

Enfin, sur les 500 000 déboutés du droit d’asile en Allemagne, que celle ci n’a pas expulsés, combien sont arrivés en France ? 100 000 ? 200 000 ?

On le voit, Collomb, dépassé par la situation, ne sait que minimiser la gravité des problèmes. A part truquer les chiffres au mépris de la vérité, nos élus n’ont pas de solution.

Pour la seule année 2017, ce sont 20 000  mineurs isolés qui sont arrivés en France. Coût pour les départements, 1 milliard, puisque chaque mineur coûte 50 000 euros par an au contribuable !...

Jacques Guillemain

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS