Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 20:41

La commission exécutive du Comité international olympique (CIO) annonce sa décision sur la participation de la Russie aux Jeux olympiques d'hiver 2018 de Pyeongchang.

Le Comité olympique russe a été suspendu et les sportifs russes pourront concourir sous la bannière neutre.

La commission exécutive du Comité international olympique (CIO), réunie mardi à Lausanne, en Suisse, a annoncé sa décision de suspendre le Comité olympique russe pour les Jeux olympiques d'hiver 2018 qui auront lieu du 5 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Une commission spéciale désignera les sportifs russes qui auront droit de participer aux prochains Jeux olympiques.

"Les sportifs propres concourront en uniformes ne portant que leurs noms et sous la bannière olympique. L'hymne olympique sera joué" en cas de leur victoire, a déclaré le président du CIO Thomas Bach lors d'une conférence de presse. 

Le drapeau russe ne sera pas levé à Pyeongchang et l'hymne russe n'y sera pas joué.

​La commission a appuyé les conclusions faites par la commission d'enquête dirigée par l'ex-président de la Confédération helvétique, Samuel Schmid, qui a affirmé que la Russie aurait établi un système de dopage institutionnalisé. Depuis début novembre, la commission disciplinaire du CIO a suspendu 25 athlètes russes ayant participé aux Jeux olympiques d'hiver 2014 de Sotchi.

Le CIO a suspendu le président du Comité olympique russe Alexandre Joukov en tant que membre du Comité international.

 

La Russie a été sanctionnée d'une amende d'un montant de 15 millions de dollars, qui remboursera les frais engagés par le CIO et financera la future Autorité indépendante de contrôle.

Le vice-Premier ministre et ex-ministre russe des Sports Vitali Moutko a été banni à vie des Jeux olympiques.

Quelques jours avant le vote de la commission, six Fédérations de hockey, dont celles du Canada, des États-Unis et de la Finlande, ont appelé à autoriser la participation des Russes aux Jeux Olympiques.

Le CIO a mis en place deux commissions disciplinaires suite à la publication en 2016 d'un rapport par Richard McLaren sur les cas de dopage présumés en Russie. La première commission dirigée par Denis Oswald a été chargée de vérifier les échantillons des athlètes russes prélevés aux Jeux olympiques de Sotchi. La deuxième, dirigée par Samuel Schmid, s'est consacrée aux accusations sur l'existence d'un système d'État de dopage en Russie.

SOURCE

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS