Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

25 janvier 2018 4 25 /01 /janvier /2018 23:30

La Dares et Pôle Emploi ont publié le 24 janvier 2017 les chiffres du chômage pour le mois de décembre 2017 et c’est l’occasion de faire le point sur l’ensemble de l’année.

Malgré une annonce en grande pompe comme quoi le nombre de chômeurs a baissé en catégorie A en 2017, ce qui est vrai, le nombre d’inscrits dans les listes de Pôle Emploi a en fait augmenté.

Une hausse de 2,7 % du nombre de chômeurs en 2017 en catégories A, B et C

Le gouvernement n’a pas tort : sur l’année 2017 le nombre de chômeurs dans la catégorie A, la plus importante car celle des chômeurs n’ayant aucune activité mensuelle, a baissé. Une baisse très légère de 0,5 % qui réduit leur nombre de 13 000 (3,4541 millions fin décembre 2017).

Mais malheureusement la bonne nouvelle s’arrête là : si la catégorie A a vu ses effectifs baisser les catégories B et C les ont vus augmenter.

En Catégorie B la hausse est nette : +4 % entre fin 2016 et fin 2017. Le nombre de chômeurs ayant une activité réduite courte augmente de 28 600 personnes et atteint, fin 2017, 746 700. Il en va de même pour la catégorie C qui explose : +10,6 % soit une hausse de 135 600 inscrits. Fin 2017 il y avait 1,4142 million de chômeurs dans cette catégorie.

Cumulées, les trois catégories A, B et C ne se compensent pas mutuellement. Le nombre de chômeurs augmente de 2,7 % dans ces trois catégories, soit 148 500 chômeurs de plus en 2017. Il faut toutefois signaler que cette augmentation n’est due qu’à l’augmentation du nombre de chômeurs ayant une activité ce qui est une bonne nouvelle.

Qu’en est-il des autres catégories ?

Les deux catégories les moins intéressantes pour le gouvernement (puisqu’il s’agit de celles où les inscrits n’ont pas besoin de chercher un travail soit parce qu’ils sont inscrits tout en ayant un travail soit parce qu’ils ne sont pas tenus d’en chercher) voient leur nombre d’inscrits baisser en 2017.

La Catégorie D, (chômeurs sans emploi n’étant pas tenus d’en chercher) fond de 18,3 % sur l’année, soit 62 200 personnes de moins. La Catégorie E (inscrits à Pôle Emploi ayant un emploi) chute également de 8 % (31 500 personnes de moins entre décembre 2016 et décembre 2017).

Malheureusement, malgré cette baisse le nombre d’inscrits à Pôle Emploi en 2017 n’a pas chuté : il augmente, toutes catégories confondues, de 0,8 %, soit 44 700 personnes de plus.

SOURCE

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS