Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

29 janvier 2018 1 29 /01 /janvier /2018 19:50

Le Parlement belge s'apprête à étudier les propositions du chef du gouvernement Сharles Michel qui a été le premier à proposer de présenter un projet de résolution sur la nécessité de lever les sanctions européennes à l'encontre de la Russie.

Un projet de résolution en faveur de la levée des mesures restrictives imposées à la Russie par l'Union européenne a été présenté au Parlement belge, a indiqué aux médias russes le député du parti Vlaams Belang, Filip Dewinter.

Le Parlement envisage d'examiner les propositions du Premier-ministre Charles Michel, qui est à l'origine de cette initiative, après son retour de Russie. Le Parlement compte l'inviter à intervenir devant lui pour parler de sa position au sujet des relations bilatérales entre les deux pays et surtout à propos des possibles moyens de lever les sanctions antirusses, a précisé M.Dewinter.

 

Le député a souligné qu'il considérait comme indispensable de normaliser au plus vite les relations bilatérales et d'établir de nouveau entre les deux pays une collaboration politique et économique normale.

Actuellement, le Premier-ministre belge est en Russie où il effectue un déplacement de trois jours qui prendra sa fin le 31 janvier.

L'Union européenne a décrété des sanctions contre Moscou en mars 2014 en raison de la crise ukrainienne et du rattachement de la péninsule de Crimée à la Fédération de Russie. En réaction, Moscou a limité ses importations de marchandises en provenance des pays ayant introduit des sanctions à son encontre.

En juin 2016, le Sénat français avait approuvé à la majorité écrasante des voix (302 «oui» contre 16 «non») une résolution présentée par Yves Pozzo di Borgo et Simon Sutour proposant d'alléger les sanctions imposées par l'Union européenne à la Russie. Le document ne revêtait toutefois aucun caractère contraignant.

En Belgique, un projet de résolution similaire avait été soumis au Parlement en 2016 par Aldo Carcaci, membre du Parti populaire, qui souhaitait octroyer des pouvoirs aux députés pour se prononcer pour la levée des sanctions, qui nuisaient aux agriculteurs belges.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS