Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

19 avril 2018 4 19 /04 /avril /2018 20:28
Manif mouvementée de migrants africains en Bavière : « En Allemagne, tout est mauvais »

Quelque 150 demandeurs d’asile ont manifesté à Fürstenfeldbruck [Bavière] contre les condition de vie dans leur foyer de réfugiés. […]

[…] les protestations ont commencé tôt le matin, à 4h30, dans le foyer de réfugiés. Quelques demandeurs d’asile se sont répandus dans les bâtiments et ont invité les autres occupants à se joindre à eux. L’atmosphère était surchauffée. Le service de sécurité s’est senti menacé et a appelé la police (…]

Les demandeurs d’asile ont déclaré que « la nourriture était mauvaise, l’hébergement aussi, que l’argent de poche était insuffisant et qu’en Allemagne tout était mauvais ». Ils ont exigé de parler avec des journalistes de la télévision.

Dans le foyer de réfugiés « am Fliegerhorst » sont logés quelque 1100 demandeurs d’asile. Comme beaucoup de Syriens ont obtenu ces derniers mois des autorisations de séjour, restent surtout dans le foyer des demandeurs d’asile du Niger et du Nigéria.

Les réfugiés du Nigéria ont peu de chances de voir leur demande d’asile aboutir, 94 pourcent environ des demandes sont rejetées.

La police a autorisé les demandeurs d’asile protestataires à défiler dans le centre-ville à partir de 6h30 environ. Là se sont produites des bousculades et des frictions avec la police. « Certains étaient très agressifs ». […]

« Nous avons dû barrer des routes et installer des déviations. Comme c’était l’heure de pointe, la circulation a été très fortement perturbée. » […]

[…]

Les interventions de la police se sont multipliées ces derniers temps. « Nous avons au moins quatre à six interventions par semaine dans le foyer des réfugiés » […] Il s’agit surtout de violences physiques et de vols à l’intérieur des bâtiments.

(Traduction Fdesouche)

Die Welt

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS