Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

5 avril 2018 4 05 /04 /avril /2018 16:50
Stains (93) : machettes, tirs, les enseignants du lycée Utrillo exercent leur droit de retrait (MàJ)

Des enseignants du lycée Maurice-Utrillo de Stains, en Seine-Saint-Denis, ont annoncé vouloir exercer leur droit de retrait hier, selon une information de Franceinfo. Ce matin, France inter rappelle également la décision des enseignants, désemparés face à la violence qui a lieu autour de l’établissement. Aujourd’hui, une équipe du rectorat doit rencontrer le personnel du lycée, réunit en assemblée générale.

Dans ce lycée de Seine-Saint-Denis les incidents sont de plus en plus fréquentes et le personnel décrit des scènes souvent d’une grande violence. Déjà, en mars dernier un élève de 15 ans s’était fait agresser à coups de marteau par une bande de jeunes. La conseillère d’éducation Nadia Marzouk décrit la scène: . « Le 12 mars, le gars, à 10h, il se fait casser la gueule au marteau. A 17h40 on voit des machettes circuler, il y a trois tirs qui retentissent, visiblement c’était une arme à plombs, c’est quand même délirant ». Et d’expliquer ce matin sur France inter qu' »il y a des affrontements entre bandes rivales, la grande majorité des élèves, qui n’est pas impliquée, est flippée, et nos élèves qui sont impliqués là-dedans, moi j’ai peur pour eux ».

Cette semaine encore, des hommes sont arrivés cagoulés et munis d’une arme à feu, menaçant un lycéen. Le rectortat de Créteil a envoyé sur place des agents de sécurité. Mais les enseignants déplorent qu’ils sont rarement présents lorsque des bagarres éclatent. « Il y a un vrai sentiment d’abandon de notre institution », a déclaré un professeur du lycée, Benoît Del Torquio. Et d’ajouter: « Est-ce que la solution c’est de se mettre en arrêt maladie parce qu’on ne se sent pas bien ? Si c’est la seule solution, on en arrivera là, sauf qu’on aimerait bien être accompagnés et ce n’est pas le cas aujourd’hui ».

Des professeurs ont déjà annoncé qu’ils n’avaient pas l’intention de reprendre les cours tant que la sécurité n’était pas assurée en dehors de l’établissement.

Le Figaro


Mardi 3 avril 2018, des événements graves se sont produits devant le lycée Maurice Utrillo de Stains (Seine – Saint – Denis). À 7h45, une voiture, occupée par des personnes cagoulées, s’est arrêtée devant le parvis de l’établissement alors que les lycéens affluaient pour commencer leur journée de cours.

Les occupants ont visé l’un des lycéens avec une arme à feu. À midi, l’un des assistants d’éducation qui se trouvait à la grille de l’établissement pour assurer l’entrée et la sortie des élèves a été menacé d’une arme blanche par plusieurs personnes en scooter.

Et à 13H20, c’est un autre élève qui a été agressé par cinq individus, toujours cagoulés, munis de hachoirs et bâtons. Cela ressemble à un film de Tarantino, mais depuis le début de l’année scolaire, il s’agit bien de ce que vit la communauté éducative de cet établissement – élèves, enseignants, personnels de la vies scolaire, parents…

(…) Café Pédagogique

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS