Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 14:17
1er Mai : les services de renseignement avaient anticipé la venue des Black blocs

Les autorités ont-elles manqué d’anticipation? C’est en tout cas la question qui se pose ce mercredi, au lendemain des violences qui ont perturbé le défilé parisien du 1er mai. Et ce, alors qu’une note de la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP), révélée par Le Parisien de ce jour, indique que la présence de membres «de la mouvance radicale» était prévue par les forces de l’ordre.

D’après le quotidien, une note confidentielle de la DRPP, datant du 30 avril, prévoyait la venue de «400 à 800 membres de la mouvance contestataire radicale» dans le cortège ainsi qu’une possible présence de «1000 à 1500 personnes issues des communautés étrangères».

Les renseignements envisageaient également la dégradation de magasins: «Les manifestants les plus déterminés (…) pourraient s’en prendre violemment aux forces de l’ordre, dégrader du mobilier urbain et des symboles du capitalisme», citant ensuite «les agences bancaires et immobilières, concessionnaires automobiles, véhicules de prestige».

Leurs renseignements se sont avérés justes mais minorés. Mardi, la manifestation a effectivement dégénéré par la présence de 1200 Black blocs, qui ont multiplié les jets de projectiles envers les forces de l’ordre et les dégradations. Comme prévu dans la note, 31 commerces ont été saccagés dont deux incendiés, six véhicules brûlés et dix autres dégradés.

Quatre personnes ont été blessées légèrement, dont un CRS qui a reçu un pavé dans le dos. À la suite de ces violences, 283 personnes ont été interpellées puis 109 placées en garde à vue, selon le préfet de police Michel Delpuech. (..)

 

via www.fdesouche.com/998515-1er-mai-les-services-de-renseignement-avaient-anticipe-la-venue-des-black-blocs

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS