Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

30 avril 2018 1 30 /04 /avril /2018 22:01
Après avoir porté de nouvelles accusations contre l’Iran, Netanyahu téléphone à Poutine

Après avoir porté de nouvelles accusations contre l’Iran, Netanyahu téléphone à Poutine, annonce le Premier ministre israélien sur son compte Twitter.

Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu se sont entretenus par téléphone ce lundi après que le Premier ministre israélien a annoncé, plus tôt dans la journée, qu'Israël disposait de «preuves concluantes» d'un programme secret iranien pour se doter de l'arme nucléaire. Les deux dirigeants sont convenus de se rencontrer dans les meilleurs délais, lit-on sur le compte Twitter officiel de Benjamin Netanyahu.

 

Lors de cette conversation téléphonique, Vladimir Poutine a rappelé la position qui est celle de la Fédération de Russie, à savoir que l'accord nucléaire iranien doit être rigoureusement respecté par toutes les parties, d'après les informations communiquées par le service de presse de Kremlin.

Selon le Kremlin, la conversation a eu lieu à l'initiative de la partie israélienne:

«Prenant en compte la déclaration que le Premier ministre israélien a faite aujourd'hui, ils ont discuté du plan d'action conjoint sur le programme nucléaire iranien.»

Les deux dirigeants ont également procédé à un échange de vues sur la situation au Proche-Orient en général, et sur l'évolution de la situation en Syrie, en particulier.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a affirmé lundi soir que son pays disposait de nouvelles «preuves concluantes» d'un programme secret iranien pour se doter de l'arme nucléaire.

M. Netanyahu, virulent détracteur de l'accord international sur les activités nucléaires de l'Iran, s'exprimait à l'approche de la date butoir du 12 mai fixée par le Président américain Donald Trump pour décider ou non de dénoncer cet accord conclu en 2015.

Le Premier ministre israélien a également accusé l'Iran de mentir en affirmant n'avoir jamais conduit de programme nucléaire à vocation militaire.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS