Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

29 juin 2018 5 29 /06 /juin /2018 18:16
"Ce qui était visé, c’était une centrale française" : le témoignage d’un "revenant" de Daesh

Jonathan Geffroy fait partie de la cellule de Toulouse. Capturé alors qu’il tentait de fuir la Syrie, il affirme s’être donné l’engagement de dire tout ce qu’il sait sur Daesh.

Originaire de Toulouse, Jonathan Geffroy, 35 ans, fait partie des "revenants" de Daesh. Capturé début 2017 alors qu’il tentait de fuir la Syrie, il a été remis à la France en septembre dernier. Depuis il a beaucoup parlé à la Direction Générale de la Sûreté Intérieure (DGSI) et aux juges, révèle L’Express.

"Du moment où j’ai quitté l’Etat islamique jusqu’à aujourd’hui, je me suis donné l’engagement de dire tout ce que je savais sur Daesh", justifie-t-il auprès du juge d’instruction en janvier dernier, selon les notes consultées par L’Express.

Proche des frères Clain

Son témoignage intéresse d’autant plus les enquêteurs, que durant les deux ans qu’il a passés dans la zone irako-syrienne, Jonathan Geffro a côtoyé les frères Clain, eux aussi membres de la cellule toulousaine, et responsables de la propagande de Daesh. C’est notamment par la voix de Fabien Clain que Daesh avait revendiqué les attentats du 13 Novembre en France. 

"La famille Clain est au courant de tout, ils sont proches des savants, des médias et des responsables", affirme-t-il. 

"Fabien et Jean-Michel sortent toujours de chez eux une djellaba et un voile sur la tête par peur d’être dronés. Dans Raqqa, il y a des lieux où des bâches sont tirées entre deux bâtiments, les Clain s’y dirigent à pied, ils attendent qu’un taxi passe, ils montent, ils se dirigent vers un endroit où il y a des bâches et ils changent de taxi, et ça jusqu’à ce qu’ils arrivent à destination"

Selon Jonathan Geffroy, actuellement détenu à Fleury-Mérogis, Jean-Michel Clain, qui se fait appeler "Abou Othman", a une position importante au sein de Daesh. Fin 2015, il est parti suivre une formation sur les explosifs en Irak, "car quand on n’a pas de spécialité, on va en première ligne." Fabien Clain, déjà connu comme "la voix de Daesh en France", a selon l’ex-jihadiste "des fonctions bien supérieures" à celles de responsable de la propagande. Il le soupçonne notamment d’être à la tête de "l’encadrement et du choix des personnes à envoyer en France pour commettre des attentats". 

Une centrale française visée

Dans ce témoignage consulté par l’Express, Jonathan Geffroy évoque également une ou plusieurs kalachnikov(s) enterrée(s) à Toulouse par deux hommes partis faire le djihad et emprisonnés depuis leur retour en France. "Je n’ai pas plus d’infos sur la localisation. Je me dis que s’ils ont enterré cette kalachnikov, c’est qu’ils avaient peut-être prévu de faire quelque chose, mais sans en savoir plus".

Il revient également sur les attentats de Bruxelles, qui, selon lui, n’étaient "pas prévus" et ont été provoqués par l’arrestation de Salah Abdeslam. 

"Othman (l’un des frères Clain) m’a dit que pour éviter que tout le monde se fasse interpeller, ils ont ciblé directement l’aéroport. Ce qui était visé, c’était une centrale nucléaire française. Ils avaient prévu d’y aller en voiture et de faire exploser les voitures"

Jonathan Geffroy a également côtoyé les frères Merah, eux-aussi membres de la cellule de Toulouse. Il raconte notamment avoir hébergé pendant quinze jours Mohamed Merah, le tueur au scooter, dont il raconte qu’il avait "des sautes d’humeur très violentes", "des idées fixes", une "haine" à l’égard des militaires.

Pour sa part, il explique aux enquêteurs être désormais opposé à Daesh. "Je suis prêt à aider la France par la suite si on a besoin de moi. Je veux reprendre une vie normale", affirme-t-il. 

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS