Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

6 juillet 2018 5 06 /07 /juillet /2018 14:56
Migrants : « Le flou sur le nombre de clandestins est volontairement entretenu (…) Il est quasi impossible de renvoyer chez eux des déboutés du droit d’asile »

ENQUÊTE – En baisse dans l’ensemble de l’Europe, le nombre de demandeurs d’asile continue d’augmenter en France. C’est l’une des réalités, parmi d’autres, que l’opinion ignore. Et pour cause : le discours dominant affirme que la crise migratoire est derrière nous. Le Figaro Magazine fait l’inventaire des vérités passées sous silence parce qu’elles dérangent.

En baisse dans l’ensemble de l’Europe, le nombre de demandeurs d’asile continue d’augmenter en France. C’est l’une des réalités, parmi d’autres, que l’opinion ignore. Et pour cause : le discours dominant affirme que la crise migratoire est derrière nous. Le Figaro Magazine fait l’inventaire des vérités passées sous silence parce qu’elles dérangent.

Le flou sur le nombre de clandestins en France est volontairement entretenu

Il a fallu que Gérard Collomb soit poussé dans ses retranchements pour qu’il consente à lâcher que notre pays compte actuellement «autour de 300.000 personnes en situation irrégulière». Le ministre de l’Intérieur a reconnu en présentant sa loi asile et immigration que le faible taux d’exécution des obligations de quitter le territoire français créait une situation qui n’était «bonne pour personne», mais il a refusé de donner des chiffres précis. (…)

L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), qui traite les demandes d’asile, constate dans un document interne que sur les cinq premiers mois de 2018, elles sont en hausse de plus de 15 % par rapport à la même période l’année dernière. Les deux premiers pays de provenance des primo-demandeurs d’asile sont l’Afghanistan et l’Albanie. Ce simple fait met en évidence une des failles les plus importantes de notre système de lutte contre l’immigration clandestine: l’absence de distinction entre les pays classés «sûrs» par l’Ofpra, dont l’Albanie fait partie, et les pays non sûrs. (…)

Il est quasiment impossible de renvoyer chez eux des déboutés du droit d’asile

L’organisation de l’expulsion est un véritable casse-tête pour les autorités. La simple question du moyen de transport n’est pas anecdotique. Il est devenu pratiquement impossible de renvoyer des déboutés du droit d’asile qui refusent de partir par vols réguliers, des associations promigrants ayant organisé la résistance à ce qu’elles considèrent comme une «déportation».

L’an dernier, un guide pratique pour empêcher le décollage d’avions où se trouveraient des migrants a même été diffusé sur les réseaux sociaux. On y explique comment mobiliser les passagers pour faire pression sur les policiers accompagnateurs et l’équipage. Selon Éric Ciotti, le gouvernement a un programme d’achat d’avions modulables Dash qui peuvent à la fois transporter des personnes et servir de bombardiers d’eau, mais à la suite de retards de livraison, les nouveaux appareils ne devraient arriver que d’ici à deux ou trois ans.

(…) Le Figaro

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS