Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

1 août 2018 3 01 /08 /août /2018 15:49
Inflation en forte hausse, à son plus haut niveau depuis 2012

Les prix à la consommation ont augmenté de 2,3% en juillet 2018, sur un an en France. Un chiffre en hausse par rapport au mois précédent (+2% en juin), qui s'explique par une accélération des prix de l'énergie, selon une estimation provisoire publiée ce mardi 31 juillet par l'Insee. L'inflation est donc à son plus haut niveau depuis 2012.

L'inflation a atteint 2,3% sur ces douze derniers mois

Mauvaise nouvelle pour les portefeuilles, notamment ceux des vacanciers : les prix à la consommation en France ont augmenté fortement en juillet. L'inflation a atteint 2,3% sur ces douze derniers mois. Une hausse plus marquée que le mois précédent (+2% en juin), expliquée par les prix de l'énergie, selon une estimation provisoire publiée mardi 31 juillet 2018 par l'Insee. 

Ainsi, la hausse des prix au mois de juillet en rythme annuel provient essentiellement d'une « accélération sur un an des prix de l'énergie » (+14,3%) et « dans une moindre mesure », des services (+1,3%), a précisé l'institut statistique dans un communiqué. Très faible depuis plusieurs années, l'inflation française se situe désormais légèrement au-dessus de la cible fixée par la Banque centrale européenne (2%). Et, ce, pour le troisième mois consécutif. Elle s'établit même à son plus haut niveau depuis 2012.

Les prix à la consommation diminuent de 0,1% en juillet

En revanche, les prix à la consommation diminuent de 0,1% en juillet 2018 après une stabilité au mois de juin. Une très faible baisse qui provient, selon l'Insee d'un « recul, saisonnier des prix des produits manufacturés du fait des soldes d'été, compensé en partie par un rebond des prix des services, notamment ceux des transports aériens avec le début des vacances scolaires ».

Cette hausse de l'inflation est aussi synonyme de cauchemar pour les épargnants. D'autant que, en parallèle, les rendements des principaux placements demeurent au plus bas. En 2018, les placements capables d’égaler ou de dépasser l’inflation sont trop plutôt rares. Par exemple, le Livret A n’offre que 0,75% net. Au final, un placement sur un Livret en début d’année risque de perdre 1,25% de pouvoir d’achat.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS