Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 19:22
Matteo Salvini tacle Emmanuel Macron, «l'hypocrite président français», sur l'immigration

Après la réponse d'Emmanuel Macron au tacle de Viktor Orban, c'est au tour de Matteo Salvini de répliquer. Loin de chercher l'apaisement, le ministre de l'Intérieur italien a fustigé la politique migratoire du président Macron qu'il juge «hypocrite».

La réponse de Matteo Salvini ne s'est pas fait attendre. Moins de 24 heures après la contre-attaque d'Emmanuel Macron visant le ministre de l'Intérieur italien et le Premier ministre hongrois Viktor Orban, le vice-Premier ministre italien a publié ce 30 août une réponse cinglante au président français sur Twitter et Facebook. 

 

 

Dans son tweet, le chef de la Ligue critique ainsi la politique migratoire d'Emmanuel Macron : «De début 2017 à aujourd'hui, la France du "bon Macron" a refoulé plus de 48 000 immigrés aux frontières avec l'Italie, femmes et enfants compris. Serait-ce elle l'Europe "accueillante et solidaire" dont parlent Macron et les bien-pensants ?»

Et d'ajouter dans un post Facebook : «Au lieu de donner des leçon aux autres, j'inviterais l'hypocrite président français à rouvrir les frontières et accueillir les milliers de réfugiés qu'il avait promis de prendre.»

En visite le 28 août à Milan pour y rencontrer le ministre de l'Intérieur italien, le Premier ministre hongrois avait attaqué ouvertement Emmanuel Macron, affirmant : «[Il y a] actuellement deux camps en Europe et l'un est dirigé par Macron [...] à la tête des forces politiques soutenant l'immigration [...] De l'autre côté, il y a nous qui voulons arrêter l'immigration illégale.»

Dès le lendemain, le chef de l'Etat français avait répliqué, à l'adresse de Matteo Salvini et Viktor Orban : «Je ne céderai rien aux nationalistes et à ceux qui prônent ce discours de haine. S'ils ont voulu voir en ma personne leur opposant principal, ils ont raison.»

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS