Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 23:26
L’essor du populisme est-il vraiment lié à la crise économique ?

Le commissaire européen Pierre Moscovici a expliqué mercredi que les tensions politiques actuelles en Europe étaient «le résultat direct» de la gestion de la crise. Pourtant, les partis populistes progressent également dans des pays prospères où le taux de chômage est faible.

«Les populismes que l’on voit apparaître partout sont le produit direct de la crise et de la façon dont elle a été traitée à partir de 2011-2012 en privilégiant des solutions qui allaient aboutir à accroître les inégalités», avait quant à lui expliqué Dominique Strauss-Kahn (ancien directeur général du Fonds monétaire international) début septembre. […]

Pour Dominique Reynié, l’installation de partis populistes dans toute l’Europe est avant tout liée à l’inquiétude des sociétés européennes quant à l’avenir de leurs valeurs et de leur mode de vie. «Cette peur est liée à la globalisation dont font partie les mouvements migratoires», poursuit Dominique Reynié, qui évoque «des cultures avec lesquelles les relations sont conflictuelles».

Selon lui, les sociétés européennes sont «soumises à un choc culturel» et l’explication économique et sociale – qui lie la montée du populisme à la crise économique et au chômage – n’est «pas recevable». «L’extrême droite progresse en Autriche, en Allemagne, au Danemark, en Suède…

Pourtant, aucun de ces pays n’a un rapport difficile à la globalisation. La Suède est même le champion du monde de l’égalité et de la redistribution», argumente-t-il.

Avant de conclure: «En Allemagne, l’AfD fait ses meilleurs scores dans l’est du pays, qui a connu un enrichissement continu depuis la réunification de 1990. Les Allemands de l’est sont beaucoup plus riches qu’ils n’étaient auparavant».

Le Figaro

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS