Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 21:59
Lyon : Matteo Salvini est soutenu par l’Union européenne pour sa politique migratoire

Lyon : Matteo Salvini est soutenu par l’Union européenne pour sa politique migratoire Réunis à Lyon ce mardi, les ministres de l’Intérieur des six plus grands pays européens ont échangé autour de la politique migratoire et de la lutte contre le terrorisme.

L’homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini s’est dit soutenu au sein de l’Union européenne et ce malgré les récentes critiques d’Emmanuel Macron à son égard.

Présent à la réunion, le Commissaire européen Dimitris Avramopulos s’est également montré conciliant avec le gouvernement populiste italien.

« L’Europe soutient notre politique migratoire et nous sommes en train de préparer une mission commune au Nigeria, qui est l’un des pays les plus problématiques pour l’Italie, car près de 60.000 migrants sont arrivés du Nigeria en Italie ces dernières années et nous n’avons réussi à en expulser que quelques centaines.

Avoir des accords concrets, sérieux, avec le Nigeria – et avec le soutien de la Commission européenne – est très important pour l’Italie, pour le gouvernement italien« , s’est félicité Salvini.

« Nous avons réussi à trouver un terrain d’entente pour discuter de ces questions migratoires. Et puisque vous avez déjà mentionné l’Italie, je l’ai dit à plusieurs reprises et je répéterai ce que j’ai dit dans le passé : l’Italie sera soutenue, aidée par l’UE, parce qu’elle est l’un des Etats membres de première ligne, qui a subi une perte au cours des dernières années à cause de ce phénomène migratoire« , a développé Dimitris Avramopoulos, Commissaire européen à l’immigration et aux questions intérieures.

L’UE apparaît divisée sur la question des migrants, à quelques mois des élections européennes. La Pologne et la Hongrie vont par exemple dire « non » au Pacte migratoire de l’ONU, estimant qu »il risque d’encourager des migrations illégales.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS