Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

25 octobre 2018 4 25 /10 /octobre /2018 20:01

Alors qu'un homme d'affaires dans le domaine de la fromagerie remerciait Vladimir Poutine pour l'effet bénéfique des sanctions sur l'agro-alimentaire russe, le président l'a invité à adresser ses compliments à Wahington.

Lors de son discours en marge du Club de Valdaï Ice 18 octobre, le président Vladimir Poutine s'est entretenu avec un représentant des PME, propriétaire d’une fromagerie près de Moscou.


L'homme d'affaires Oleg Sirota a remercié Poutine pour les sanctions et a déclaré que les sanctions imposées par Moscou en réponse aux mesures restrictives imposées par l'Occident l'avaient aidé à développer sa propre entreprise.

Parmi les facteurs clés de sa réussite, il cite notamment la politique protectionniste menée par le gouvernement, un faible cours du rouble ainsi que les subventions. 

Ce à quoi Vladimir Poutine a rétorqué que ce n’était pas lui qu’il fallait remercier. «Remerciez Washington !», a-t-il lancé, rappelant que les Etats-Unis étaient à l'origine des sanctions imposées à la Russie au moment de l'éclatement de la crise ukrainienne, en 2014. 

L'industriel s'est inquiété de voir ces conditions favorables disparaître quand les sanctions seront levées. Le président russe a dû le rassurer, non sans ironie, en lui rappelant que l'état actuel des relations diplomatiques russo-américaines ne laissait pas envisager de levée des sanctions dans un avenir proche. 

En outre l’entrepreneur a dit au président russe qu'il avait essayé de lui envoyer le fromage qu'il produisait à neuf reprises, mais qu’il n’était pas sûr qu’il l’ait reçu. Poutine a répondu que ses gardes du corps l'avaient très probablement mangé.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS