Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 10:39

Les députés ont demandé aux assureurs une hausse de leur contribution au fonds d'indemnisation des victimes d'accidents de la route...

Face à l’augmentation des accidents de la route sans possibilité de prise en charge, les assureurs se voient contraints par la loi de mettre la main au porte-monnaie. Une hausse des coûts qu’ils pourraient répercuter sur leurs clients, révèle Le Parisien.

Un amendement vient d’être voté par les députés dans le cadre de la loi de finances 2019, d’après le quotidien. Il stipule que les compagnies d’assurances doivent augmenter de 33 millions d’euros leur contribution au Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO). Ce fonds permet aux conducteurs accidentés par un tiers en fuite ou une personne non assurée d’être indemnisés.

Plus de 36.000 demandes d’indemnisation en 2017

Le FGAO est de plus en plus sollicité, selon Le Parisien. « En 2017, 36.340 demandes d’indemnisation ont été ouvertes, dont 26 % à la suite d’un délit de fuite », a déclaré le fonds à nos confrères. « Nous avons versé 154,2 millions d’euros, c’est + 13 % par rapport à 2016. »

Pour les assureurs, cette augmentation n’est pas la bienvenue dans un contexte où « chaque charge supplémentaire est difficile à assumer », selon la Fédération française de l’assurance (FFA). Des difficultés dont ils pourraient se défaire en faisant augmenter les cotisations de leurs assurés.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS