Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 16:28

«Les générations actuelles et futures doivent être confrontées à la réalité des horreurs de la guerre»: samedi, lors d’une cérémonie internationale commémorant les victimes de la Première Guerre mondiale, une capsule emplie de terre russe a été déposée à la nécropole militaire de Vouziers (Ardennes).

À l'occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, une cérémonie commémorative a eu lieu samedi 3 novembre à Vouziers, dans les Ardennes.

Les diplomates et hauts responsables russe, tchèque, slovaque, belge, allemand et français ont chacun placé des capsules contenant un peu du sol de leurs pays dans une urne en granit, laquelle a ensuite été ensevelie sous une stèle en marbre noir. La capsule de sol russe provient de la communauté de Dorokhovo, située près de Moscou.

«La Fédération de Russie apprécie hautement l'immense travail, effectué par nos amis français, afin de rendre hommage et pérenniser l'exploit sur le sol français de 246 braves combattants et prisonniers venus de la Russie lointaine, et inhumés à la nécropole de Chestres à Vouziers», a déclaré le ministre-conseiller de l'ambassade de Russie en France Artem Studennikov dans un communiqué.

Selon le maire de cette ville française, Yann Dugard, la nécropole militaire est internationale, car elle abrite les restes de soldats français, russes, belges, allemands, tchèques et slovaques, morts dans le département des Ardennes.

L'inauguration de cette stèle commémorative rappellera à nos descendants le destin tragique de ces soldats, morts «souvent dans la fleur de l'âge», a souligné le ministre-conseiller russe. «Les générations actuelles et futures doivent être confrontées à la réalité des horreurs de la guerre, elles doivent continuer à avancer sur le chemin de la réconciliation et de la coopération pour la paix et l'amitié entre les peuples».

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS