Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

17 décembre 2018 1 17 /12 /décembre /2018 18:51

(Logo emblème de la confrérie des frères musulmans)

Certaines organisations affiliées aux Frères musulmans font ouvertement campagne en Allemagne pour défendre leurs objectifs radicaux, tels que l’oppression des femmes, d’autres sont démocratiques, mais maintiennent des contacts avec les violents. La chercheuse en islam Susanne Schröter met en garde contre la sous-estimation de ces associations.

FOCUS ONLINE: La Communauté islamique d’Allemagne (IGD) et d’autres organisations liées aux MB (Note: confrérie islamiste des frères musulmans) représentent un islam cosmopolite à l’extérieur, y a-t-il un autre visage?

Susanne Schröter: L’IGD et d’autres organisations, dans le giron des « Frères musulmans », apparaissent en public de différentes manières. Dans certains cas, ils se présentent comme cosmopolites et démocratiques, dans d’autres, ils montrent très clairement ce qu’ils défendent. Prenons, par exemple, le centre islamique de Munich.

Leur page d’accueil prêche la soumission des femmes aux hommes et laisse entendre que le divorce, la tutelle et le droit de choisir son conjoint ne sont pas régis par le droit allemand, mais par la charia.

FOCUS Online: Comment fonctionnent ces associations liées à la confrérie des « frères musulmans »

Schröter: Les différentes associations proches des Frères musulmans en Allemagne sont intégrées dans un réseau international dirigé par un certain nombre de dirigeants clés. Sur demande, les connexions sont toujours démenties jusqu’à ce qu’elles soient confrontées aux faits. Ces protagonistes occultent à la fois leurs propres objectifs et les interactions existantes. Le « Conseil européen pour la fatwa et la recherche » est une organisation européenne importante, qui possède également une branche allemande.

« Le but de l’association est l’application progressive des normes islamiques en Allemagne »

FOCUS Online: Quels sont les objectifs du réseau local?

Schröter: Les associations proches des Frères musulmans ont pour objectif la mise en œuvre progressive des normes islamiques parmi les musulmans en Allemagne et dans la société. Le nombre croissant de conflits dans les écoles montre clairement leur succès. Il s’agit de la ségrégation des sexes, du port du voile pour les filles, du jeûne des enfants, des demandes de salles de prière, des cantines halal.

Ou de ne pas effectuer d’examen durant le Ramadan. L’intimidation religieuse croissante est également le résultat d’une telle agitation. Puisque les normes islamiques sont appliquées par des moyens légaux, on parle alors d’islamisme légalisé.

FOCUS Online: Quelle influence l’IGD a-t-il sur le Conseil central des musulmans (ZMD)?

Schröter: Je dirais que le rapport à la violence est déterminant. Officiellement, les gens dénoncent la violence, mais officieusement, il existe de bonnes relations avec les acteurs qui prônent la violence. Yusuf al-Qaradawi est l’un des principaux responsables du réseau international. Il s’est félicité des attentats-suicides contre des Israéliens et a qualifié Hitler d’instrument d’Allah pour punir les Juifs.

Focus Online


Note du contributeur FDeSouche: Le 11 Décembre 2018, le « Conseil européen pour la fatwa et la recherche » (évoqué dans cet article) aurait tenu conférence à la mosquée de la gare de Strasbourg.

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS