Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 13:48

Premier engagement de notre budget 2019 : c’est un engagement sans faille dans le domaine social.
C’est notre première compétence, c’est notre premier budget : 283 M €.
Oui, agir au plus près et face au défi devant lesquels nous sommes placés, qui sont des défis considérables, et je pense aux mineurs Non Accompagnés (MNA). Je vais être très clair. Nous sommes face à une explosion des flux de MNA : 830 arrivées depuis le 1er janvier 2018 contre 414 arrivées sur toute l’année 2017.
Je voudrais préciser ici qu’à l’issue des évaluations 2017, 23 % des demandeurs se révèlent effectivement mineurs !

Département Côte d’Or : Les Nouvelles du Conseiller Départemental n° 61 (page 4)

Compléments :

Novlangue : pourquoi les « mineurs isolés étrangers » (MIE) sont devenus les « mineurs non accompagnés » (MNA)

En 2016 le département connaissait déjà une augmentation de près de 45% du nombre de mineurs non accompagnés par rapport à 2015

-Le nombre de mineurs non accompagnés (MNA) évalués comme tels pris en charge par les services d’aide sociale àl’enfance des Départements a considérablement augmenté depuis 2015 avec une forte accélération entre 2016 et 2017(+74%), dans des proportions très hétérogènes selon les Départements. Il s’agit à 95% de garçons ; beaucoup d’entre euxproviennent d’Afrique subsaharienne.
-Le coût de la prise en charge d’un MNA au titre de l’ASE est estimé en moyenne à 50 000€ par mineur et par an, couvrantle logement, la nourriture, les frais d’éducation et de formation. L’État rembourse aux Départements seulement les cinqpremiers jours d’accueil à hauteur de 1250€ maximum par mineur.
-Au total, l’accueil et la prise en charge de plus de 25 000 mineurs à la fin de l’année 2017 représenterait un coût financierd’environ 1,250 milliard d’euros à la charge des Départements.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS