Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 20:21

Lors de sa conférence de presse annuelle jeudi, le président russe a tenté de rassurer ses concitoyens mécontents de la hausse des prix et de la dégradation de leur niveau de vie, en soulignant les différences avec le mécontentement émanant selon lui en particulier « des Français de souche ».

Russian President Vladimir Putin speaks during annual news conference in Moscow, Russia December 20, 2018. REUTERS/Maxim Shemetov

(…)

En France, la hausse de l’essence n’a été qu’un «prétexte» à un mécontentement plus général émanant en particulier «des Français de souche», et soutenu par «plus de 70 % de la population», a fait remarquer Vladimir Poutine.

Les principales victimes, a-t-il ajouté, sont les «Parisiens de souche qui ont été obligés de partir vivre en banlieue», et désormais contraints d’effectuer des allers-retours quotidiens.

Pour autant, le chef de l’État russe s’est toujours défendu de toute «ingérence» dans les affaires des pays étrangers. «Il ne serait pas correct d’évaluer l’action des pouvoirs français», a ajouté Vladimir Poutine.

Moscou est soupçonné par les autorités françaises d’avoir attisé le mouvement des gilets jaunes, ce que le Kremlin dément fermement.

Le Figaro

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS