Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

19 février 2019 2 19 /02 /février /2019 20:42

Démesure. Après les profanations de tombes juives dans le Bas-Rhin, les médias commencent à s’intéresser aux profanations dont on parle peu : celles des cimetières chrétiens.

Un cimetière du Calvados, à Tracy-sur-mer, a été vandalisé dans la journée du mardi 17 février. « Des croix ont été retournées sur une trentaine de tombes touchées » a expliqué le maire de la ville, en ajoutant qu’il n’y a « pas d’inscriptions sur les tombes ».

« dégoût et indignation »

Manuel Valls a réagi en exprimant son «sentiment de dégoût et d’indignation face aux dégradations commises dans le cimetière de Tracy-sur-Mer» deux jours après la profanation de 250 sépultures dans le cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin). 

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a quant à lui assuré que «tout sera mis en œuvre pour identifier, interpeller et déférer à la justice les auteurs de ces actes révoltants qui bafouent nos valeurs et le respect qui scellent notre vivre ensemble».

Le cimetière catholique de Tracy-sur-mer est situé à deux kilomètres  des plages du débarquement.

Les cimetières catholiques détiennent le (triste) record des profanations

En France, les cimetières et les lieux de culte catholiques sont les plus visés par les profanations. Alors que les médias parlent beaucoup de profanations de tombes juives et musulmanes, il est rare d’entendre parler des profanations des cimetières catholiques. Ces cimetières subissent pourtant des profanations une fois tous les deux jours.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans christianophobie