Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 16:20

En pleine campagne électorale pour les élections municipales, le président turc Recep Tayyip Erdogan joue son va-tout. Alors que son Parti de la justice et du développement (AKP) craint de perdre les villes d’Ankara et d’Istanbul, le chef de l’État a fait une promesse fracassante.

Recep Tayyip Erdogan a évoqué dimanche 24 mars la possibilité de renommer l’ancienne basilique Sainte-Sophie d’Istanbul, actuellement un musée, en « mosquée Sainte-Sophie » après les élections locales du 31 mars. Des propos qu’il a réitérés mercredi en affirmant que « le temps est venu » pour l’ancienne basilique de redevenir « une mosquée », estimant que sa transformation en musée avait été une « très grosse erreur ».

Une basilique devenue mosquée

Construite au VIe siècle à l’entrée du détroit du Bosphore et de la Corne d’or, la basilique où étaient couronnés les empereurs byzantins avait été convertie en mosquée au XVe siècle, après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453.

Transformée en musée sous le régime laïque de Mustafa Kemal Atatürk dans les années 1930, Sainte-Sophie fait régulièrement l’objet de polémiques entre chrétiens et musulmans en raison de la multiplication d’activités liées à l’islam en son sein, comme des séances de lecture de versets du Coran ou des prières collectives. « Depuis déjà cinq ans, l’appel à la prière retentit depuis ses minarets », explique le correspondant de France 24 à Istanbul, Ludovic de Foucaud.

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions