Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 13:06

En 2018, le collectif "Les morts dans la rue" a dénombré 566 sans domicile fixe qui sont morts dans la rue, selon les chiffres communiqués ce mercredi. En 2017, le nombre de SDF morts dans la rue était de 511.

Un nombre en hausse par rapport à 2017 où 511 décès avaient été dénombrés. 

Treize mineurs parmi les victimes 

Ces morts de la rue étaient, en moyenne, âgés de 48 ans., toujours selon le collectif. 

Cinquante d’entre eux étaient des femmes, 13 étaient mineurs, six avaient moins de 5 ans, deux avaient entre cinq et neuf ans et six avaient entre 15 et 18 ans. 

Les conditions dans la rue à l'origine des décès

D’après ce collectif, ce sont les conditions de vie dans la rue qui provoquent ces décès. 

"Durant les trois derniers mois avant son décès chacune de ces personnes a vécu majoritairement dans des lieux non faits pour l'habitation ou en centre d'hébergement d'urgence ou temporaire", explique le collectif. 

Des chiffres en dessous de la réalité ?

Depuis ces dernières années le nombre des sans abris ne cesse d'augmenter. 

L’Insee estimait le nombre de SDF à 143.000 en 2012. Il dénombrait, à cette date, 12.700 sans-abris. Cependant, aucun nouveau recensement national a été effectué depuis 2012.

Les chiffres du collectif seraient en deçà de la réalité. D'après l’étude du Centre d’épidémiologie de 2008-2010, concernant les causes médicales de morts, étude effectuée par l’Institut national de santé et de la recherche médicale (CepiDc-Inserm) dénombre près de six fois plus de décès connus soient environ plus de 13.000. Pour arriver à cette conclusion, ils se basent sur les données du collectif et de la base nationale des causes médicales de décès.

Un hommage aux SDF décédés dans la rue

Le collectif organise un hommage le 2 avril à Paris pour tous les SDF morts dans la rue. 

"Elles sont mortes sur la voie publique, dans des abris de fortune tels qu'un parking, une cage d'escalier, une cabane de chantier ou dans le métro, mais aussi en lieu de soins ou en structure d'hébergement", explique le collectif Les morts de la rue.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans sans-abris