Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

12 avril 2019 5 12 /04 /avril /2019 11:14

Quatre jours après la synthèse du grand débat national, le 8 avril, détaillée par l'exécutif, franceinfo a épluché les documents de synthèse, mis en ligne mardi 9 avril... et a relevé quelques accommodements, voire distorsions de vérités, dans la manière dont le gouvernement s'en est saisi. 

 

Le nombre de participants n'est qu'une estimation

Selon le gouvernement, 1,5 million de personnes ont participé à la concertation : un tiers sur la plate-forme internet, la même proportion lors des réunions locales et le dernier tiers sur les autres supports, comme l'a précisé la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Emmanuelle Wargon, l'une des deux ministres coordinateurs du grand débat, lundi 8 avril au Grand Palais, à Paris. "Environ 500 000 personnes se sont exprimées à travers les 'cahiers citoyens' et à travers des courriers à la mission grand débat", a-t-elle annoncé.

Comment Emmanuelle Wargon arrive-t-elle à ce chiffre de 500 000 ? Son cabinet explique avoir estimé à 25 le nombre de pages par "cahier citoyen" et jugé qu'il y avait un participant par page. À l'arrivée, cela donne en effet un peu moins de 500 000 (25 contributeurs × 18 647 cahiers + 27 374 courriers et courriels = 493 549 participants sur ces supports).

Sauf que si l'on regarde la synthèse du cabinet Roland Berger qui a analysé ces documents, il apparaît seulement 11 contributions en moyenne par cahier. Refaisons le calcul, cela ne donne plus que 234 000 participants, au lieu de 500 000 : cela fait tout de même deux fois moins (11 contributeurs × 18 647 cahiers + 27 374 courriers et courriels = 234 216 participants sur ces supports).

[…] 

Une présentation orientée 

Dès le dimanche 7 avril, avant même la restitution au Grand Palais, le ministre chargé des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, affirme dans le quotidien Ouest-France que les sujets "dont on a le plus entendu parler au début, notamment l'ISF et le référendum d'initiative citoyenne (RIC), se sont progressivement dilués avec d'autres préoccupations".

 

SOURCE

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans grand débat