Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

4 avril 2019 4 04 /04 /avril /2019 12:49

Les frais automobiles pèsent de plus en plus dans le budget des Français, selon l'enquête annuelle de l'Automobile club association qui dénonce une dérive fiscale de l'Etat.

La voiture coûte de plus en cher à ses propriétaires : en cause les taxes sur les carburants !

Les automobilistes s'en rendent compte au quotidien, pour preuve le mouvement de colère des Gilets jaunes, la voiture coûte de plus en plus cher. Les dépenses liées à l'usage de leur voiture ont augmenté en 2018. Selon l'étude annuelle de l’Automobile club association (ACA), cette hausse est, sans  grande surprise, due essentiellement à l’augmentation des prix des carburants, que ce soit l'essence ou le diesel.

Dans le viseur de ces flambée des prix à la pompe, les taxes. Ces dernières ont en effet une part essentielle dans cette hausse puisqu'elles ont augmenté de 6% dans le cas du sans plomb et 12,9% du côté du diesel. Dans le détail, le sans plomb 95 est taxé à hauteur de 167% de son tarif au litre, 144% pour le gazole. Ainsi, en 2018, les automobilistes se sont acquittés de 74 milliards d'euros de taxes, dont 40 rien que sur les carburants. L'association n'hésite pas à dénoncer un « délire fiscal », pointant ces taxes qui ont augmenté de 6% pour l’essence et 12,9% pour le gazole.

Les véhicules électriques eux aussi voient leurs frais augmenter

Et ces taxes représentent tout de même un quart du budget automobile d'un ménage. Pour mener à bien son étude, l’ACA se base sur cinq véhicules de base afin de comparer les coûts (achat, entretien, assurances...). Ainsi, première de la classe, la Toyota Prius hybride coûte en moyenne 9 800 euros par an, soit une baisse d'1,1% par rapport à 2017. Mais la Renault Clio essence, elle, voit ses frais augmenter de 13% !

Enfin, à ceux qui voudraient opter pour une voiture électrique, méfiance, les frais sont aussi élevés. En effet, en un an la hausse s'établit à près de 4% pour certains modèles. L'ACA a étudié la Zoé électrique de Renault : le kilomètre parcouru en électrique est 26% plus cher qu’en thermique.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie