Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

29 mai 2019 3 29 /05 /mai /2019 18:31

Deux ans après l'attentat du London Bridge, qui a coûté la vie à huit personnes, l'enquête a mis au jour des détails sur le profil des assaillants. Khuram Butt, le meneur du groupe terroriste, a un temps été employé du métro de Londres.

Le 3 juin 2017, un attentat frappait le cœur de Londres : trois assaillants à bord d'une camionnette fonçaient dans la foule sur le London Bridge, avant d'attaquer des passants au couteau.

Les terroristes tuaient huit personnes avant d'être abattus par les forces de l'ordre. Deux ans plus tard, l'enquête de la justice britannique révèle que Khuram Butt, le meneur du groupe terroriste, était employé du métro de Londres, le célèbre Tube, depuis mai 2015. L'homme avait pourtant fait l'objet d'un reportage télévisé – «The Jihadis Next Door» – dans lequel il ne cachait pas son inclinaison pour l'islam radical, rapporte The Guardian.

Une inclinaison de notoriété publique qui ne l'a pas empêché de passer les contrôles de sécurité nécessaires à l'embauche au sein du métro. Pis, il a été déployé dans des stations sensibles telles que celle Westminster, station sise dans le quartier où s'est déroulé l'attaque.

Au sein de celle-ci, il avait notamment des fonctions de sécurité. Khuram Butt a finalement quitté son emploi après un arrêt de travail, arguant que ses chaussures de travail lui faisaient mal aux pieds.

Quelques jours après l'attentat, la police britannique avait révélé que les auteurs de l'attentat du 3 juin avaient tenté de se procurer un camion de 7,5 tonnes en location pour commettre leur acte. S'ils y étaient parvenus, les conséquences de l'attentat «auraient pu être pires» estimait la section antiterroriste de la police de Londres.

source

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Attentat