Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 17:40

Le 22 juillet à 14h, alors que la barre des 34°C a été localement dépassée sur une partie sud du pays, les éoliennes destinées à produire de l’électricité au réseau n’ont fourni que 607 MW soit 1% du total (*) affirme la Fédération Environnement Durable (FED).

Dans un communiqué, la FED précise : « Ces chiffres montrent l’inutilité de ces machines pharaoniques et l’erreur de vouloir poursuivre leur implantation alors qu’elles sont incapables de produire de l’électricité lorsque les consommateurs en ont besoin.
La production intermittente des éoliennes dépend uniquement du bon vouloir du vent et non pas de leur gigantisme ou de leur nombre. Elles ne peuvent faire face ni aux vagues de froid, ni aux vagues de chaleur, c’est-à-dire au moment critique ou l’électricité d’un pays devient vitale. Un blackout est considéré comme une catastrophe potentielle nationale mettant en danger la sécurité des citoyens.

Arrêter le programme

L’obstination de François De Rugy ex-ministre de l’Environnement qui a accéléré le programme d’implantation d’éoliennes, en supprimant toutes les lois qui protégeaient les citoyens, était suspecte. Il privilégiait ainsi des intérêts privés de promoteurs par rapport à l’intérêt général.
La Fédération Environnement Durable demande à Mme Elisabeth Borne qui lui succède et dont les compétences sont reconnues, d’en tirer les conséquences et d’arrêter le programme éolien qui met en danger la France.

(*) Production d’électricité par filière

22 juillet 2019 14 h RTE Eco2mix
Total production 57818 MW

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS