Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

7 août 2019 3 07 /08 /août /2019 19:01

La Direction des fraudes affirme avoir reçu de «nombreuses plaintes» de particuliers démarchés au téléphone, jusqu’à 20 fois par jour, par des entreprises prétendant avoir été mandatées par des organismes officiels.

C’est l’été et vous en profitez peut-être pour «retaper» votre maison. Si vous avez prévu de faire appel à un professionnel, restez très vigilants. Certaines sociétés indélicates prétendant avoir été mandatées par des organismes officiels n’hésitent pas à démarcher les particuliers pour leur proposer des offres d’isolation à 1 euro. Si la proposition semble alléchante, les travaux réalisés ne sont pas toujours de qualité.

 

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) affirme avoir reçu de «nombreuses plaintes» de la part de particuliers, dans une note publiée en ce début août. Ces derniers ont été démarchés par téléphone, «souvent de manière agressive, jusqu’à vingt fois par jour».

«De nombreuses plaintes font état de malfaçons qui peuvent conduire à refaire des travaux d’isolation, aux frais du client, le certificat d’économie d’énergie (une aide privée des fournisseurs d’énergie destinée à financer les travaux de rénovation énergétique pour les ménages modestes, ndlr) n’étant délivré qu’une seule fois», souligne cet organisme rattaché au ministère de l’Économie. «Il n’est pas délivré qu’une seule fois mais selon les types de travaux de rénovation énergétique effectués», rétorque un fournisseur d’énergie.

 

Pour convaincre leurs interlocuteurs, les entreprises expliquent que des travaux de rénovation énergétique sont obligatoires afin de ne pas payer de taxe carbone ou d’autres pénalités «environnement».

«Or, la réglementation ne prévoit pas de telles pénalités pour les particuliers» rétorque la DGCCRF. Elles mettent également en avant le fait que le client n’aura à payer qu’un euro, le solde étant pris en charge par le certificat d’économie d’énergie.

Pour le coup, c’est la vérité mais à condition que l’entreprise soit signataire de la charte «Coup de pouce» du ministère de la Transition écologique et solidaire et que les ressources du client ne dépassent pas certains plafonds (voir page 8 et 9 de ce document de l’Agence nationale de l’habitat).

 

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS