Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

1 octobre 2019 2 01 /10 /octobre /2019 01:01

Le taux de pauvreté des salariés augmente de 0,7 points d'après la dernière étude de l'Insee.

Alors que le gouvernement dresse un bilan positif du plan pauvreté, un an après son lancement, l'Insee rapporte mardi 10 septembre 2019 qu'il reste neuf millions de Français sous le seuil de pauvreté, 14% de la population, soit un habitant sur sept. L'étude se base sur l'année 2017, donc avant le plan pauvreté, et montre que les chiffres stagnent par rapport aux quatre années précédentes.

On remarque aussi que les travailleurs pauvres sont de plus en plus nombreux, et que leur niveau de vie diminue, contrairement aux chômeurs. 

Qu'est-ce qu'être pauvre aujourd'hui ?

Dans les statistiques, être pauvre, vivre en dessous du seuil de pauvreté, c'est vivre avec moins de 1.041 euros par mois quand on est seul, ou avec 2.200 euros en couple et avec deux enfants de moins de 14 ans. Ce seuil est fixé à 60% du revenu médian, qui divise la population en deux : la moitié gagne plus, l'autre gagne moins. 

Dans la vie de tous les jours, c'est se priver de fruits et de légumes frais de viande ou de poisson, pour 27% des Français d'après le Secours populaire. Avoir du mal à payer la cantine de ses enfants, à se chauffer, ou encore à partir en vacances une semaine par an : près de 3 sondés sur 10 y renoncent.

Car d'après l'Insee, le taux de pauvreté des salariés augmente de 0,7 points, alors que celui des chômeurs baisse d'autant. Le niveau de vie de ces derniers repart à la hausse (+ 1,5%), mais celui des travailleurs modestes baisse de 0,3%. La faute à l'augmentation des emplois précaires, dans l'intérim, dans la construction, où l'on gagne peu à la fin du mois. 

La pauvreté touche 9 millions de Français selon la dernière étude de l'INSEE - Visactu
La pauvreté touche 9 millions de Français selon la dernière étude de l'INSEE © Visactu - ©

Le plan pauvreté suffira-t-il ?

Le gouvernement s'est félicité mardi du bilan du plan pauvreté, un an après son lancement, et salue des "mesures concrètes". Par exemple, la revalorisation de la prime d'activité, l'aide aux travailleurs modestes, qui bénéficie désormais à plus de 4 millions de personnes et dont le taux de recours est estimé à plus de 80%.  

Ce n'est pas assez, d'après les associations du collectif Alerte - ATD Quart monde, Emmaüs France et la Fondation Abbé Pierre, pour faire face à la perte de pouvoir d'achat des plus pauvres, à cause, d'après eux, de la baisse des APL, et de la désindexation des allocations logement et des prestations familiales. Ils réclament une revalorisation du RSA, et des mesures d'urgence pour le logement. 

SOURCE

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS