Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 16:41

08/10/2019

La rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le racisme, Tendayi Achiume, a critiqué lundi 7 octobre l’interdiction aux Pays-Bas de porter en public des vêtements cachant le visage, tels que la burqa, voyant dans cette disposition un «renforcement de l’islamophobie» dans le pays.

«Cette loi n’a pas sa place dans une société qui s’enorgueillit de promouvoir l’égalité entre les sexes», écrit Tendayi Achiume, de nationalité zambienne, dans un rapport à l’issue d’une enquête d’une semaine aux Pays-Bas. […]

LeFigaro

 


01/08/2019

Le port du voile intégral, tel que la burqa ou le niqab, est interdit aux Pays-Bas à partir de ce jeudi dans les écoles, les hôpitaux, les bâtiments publics et les transports en commun, conformément à une nouvelle loi dont l’application faisait débat. Le port de la burqa reste autorisé dans la rue, contrairement à la législation en vigueur depuis 2010 en France, où la burqa et le niqab sont interdits dans l’espace public. La Belgique, le Danemark et l’Autriche ont adopté une législation similaire.

Selon les estimations, entre 200 et 400 femmes portent la burqa ou le niqab aux Pays-Bas, pays de 17 millions d’habitants. Cette loi a été votée en juin 2018 après une quinzaine d’années de débat politique sur le sujet.

Le député anti-islam Geert Wilders avait proposé en 2005 le vote d’une législation sur le voile intégral. Sous peine d’une amende de 150 euros, «il est désormais interdit de porter des vêtements qui couvrent le visage dans les établissements d’enseignement, les institutions et les bâtiments publics, dans les hôpitaux et dans les transports en commun», a déclaré le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. […]

Selon le ministère de l’Intérieur, il incombe aux employés des écoles, des hôpitaux et des institutions et aux chauffeurs de refuser l’accès à une femme portant un voile intégral ou d’appeler la police.

Le secteur des transports en commun a toutefois annoncé que les chauffeurs n’arrêteront pas leur bus, tram, train ou métro pour faire descendre une femme en infraction car cela entraînerait des retards. […]

Le Figaro

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS