Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 19:34
Des registres du groupe djihadiste État islamique (EI) en Irak, saisis sur le terrain par des soldats américains, montrent que plus de 100.000 mineurs étaient enregistrés comme dépendants de membres de l’EI, démontre un rapport publié mercredi.

(…) Les documents étudiés portent sur « 101.850 mineurs liés à au moins un adulte recevant des fonds de l’EI », divisés pratiquement pour moitié entre filles et garçons (50,2 % de fille, 49,78 % de garçons).

Sur le total de cette liste, 16.121 mineurs (soit 16 % du total) sont nés après juin 2014, date d’annonce de la création du califat autoproclamé, et posent donc une question de nationalité, puisque leurs certificats de naissance ne sont reconnus par personne.

Les chercheurs du CTC sont parvenus à déterminer la nationalité d’origine de 76.273 mineurs : la grande majorité (70.213) sont Irakiens. Au total, 57 pays sont représentés.

Plus de 1.200 sont originaires de Jordanie, 654 de Syrie, 380 de Turquie, 375 d’Arabie Saoudite. Parmi les pays européens, les plus nombreux sont les Français (52), puis les Allemands (17).

Les chercheurs du CTC rappellent que ces chiffres sont forcément partiels et que le nombre d’enfants de djihadistes nés ou ayant vécu sous l’emprise de l’EI, en Irak et en Syrie, est forcément supérieur.

« Il est contre-productif de considérer tous les mineurs ayant vécu sous l’emprise de l’EI comme des bombes à retardement ou des agents dormants », estiment les chercheurs du CTC.

Sudinfo.be

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS