Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 19:00

Le simple fait que des surveillants soient fichés « S » ne suffit pas à les évincer de leurs fonctions. Des faits précis doivent être constatés en prison.

C’est le cauchemar qui agite les nuits de l’administration et de bien des surveillants. Et si l’un d’entre eux participait, un jour, à un attentat ? « C’est ce que nous redoutons le plus, qu’un surveillant radicalisé puisse aider un détenu à commettre une attaque de plus grande envergure », affirme ainsi dans Le Point de cette semaine (n° 2459) Emmanuel Baudin, secrétaire général de FO-Pénitentiaire (majoritaire).

Selon nos informations, un peu moins d’une dizaine d’agents pénitentiaires sont surveillés de près par les services pour leur pratique radicale de l’islam.

Mais le simple fait pour certains d’entre eux d’être fichés « S » ou d’apparaître dans le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) ne suffit pas pour les évincer de leurs fonctions.

[…]

Le Point

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS