Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 06:29

Initialement testée pour la greffe d’organes, l’hémoglobine de ce ver pourrait venir en aide aux malades nécessitant une assistance respiratoire.

Dans quelques jours, les réanimateurs pourraient commencer à tester une hémoglobine extraite de l’arénicole, un ver marin bien connu sur les plages bretonnes (photo).

«L’hémoglobine de ce ver est capable de transporter 40 fois plus d’oxygène des poumons vers les tissus de l’organisme que l’hémoglobine humaine.

De plus, c’est un transporteur d’oxygène universel compatible avec tous les groupes sanguins», explique Franck Zal, ancien chercheur en biologie marine au CNRS et fondateur de Hémarima, la biotech qui a mis au point cette molécule.

Initialement, cette hémoglobine a été testée pour la greffe d’organes. Ajoutée aux solutions de conservation d’organes à greffer, elle permet d’allonger leur durée de conservation de quelques heures à plusieurs jours, et d’accélérer la reprise de fonction de l’organe après la greffe.

Le Pr Laurent Lantiéri (Hôpital Pompidou, Paris) qui l’a utilisé il y a deux ans pour une greffe de visage en est un ardent défenseur.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS