Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 14:04

En pleine crise au sein des personnels hospitaliers, les dépenses du CHU de Rouen interrogent. L’établissement vient en effet de s’offrir une fresque murale à 100.000 euros pour orner son hall d’accueil, détaille Paris Normandie.

"Le fond de l’air" a été réalisé par l’artiste lyonnais Olivier Nottelet. Il a été choisi par un jury, parmi une trentaine de candidats pour orner le hall du CHU de Rouen qui voit passer, chaque jour, plus de 4.000 personnes. Si les avis divergent quant à la beauté de l’œuvre, beaucoup s’interrogent en revanche sur son coût : 100.000 euros.

Selon le centre hospitalier, la fresque murale a été financée par différents moyens. 45.000 euros proviennent ainsi du ministère de la Culture ; 10.000 euros ont été apportés par la Métropole Rouen Normandie ; 12.000 euros sont issus de mécènes privés financiers ; 33.0000 euros ont été donnés par des mécènes privés "en nature". Ces derniers ont en effet permis d’héberger l’artiste et ont fourni les échafaudages et la peinture.

Calmer la colère

Si ce n’est pas l’hôpital qui a directement payé pour cette œuvre, l’investissement dans une telle décoration en plein débat autour du financement des hôpitaux peut surprendre. En 20 ans, le nombre de passages aux urgences hospitalières a été multiplié par deux et depuis le printemps une grève des personnels paralyse de nombreux CHU dans toute la France. Ils réclament plus de moyens pour assurer leurs missions dans des conditions acceptables pour les patients et les soignants.

 

Pour tenter de calmer cette colère, alors que le gouvernement doit gérer la grogne sociale provoquée par la réforme des retraites, la ministre de la Santé a annoncé le dégel de 415 millions d’euros mis en réserve cette année dans le budget de l’Assurance maladie, explique 20 Minutes. Cette annonce entre dans le cadre du "plan hôpital" présenté en novembre dernier et qui doit "redonner de l’oxygène" aux soignants.

 

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans CORONAVIRUS Hopitaux