Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 23:03

La capitale française et sa banlieue sont devenues depuis quelques jours le théâtre de la principale bataille menée contre l’épidémie. L’Ile-de-France, avec 12 000 personnes hospitalisées et 2600 décès, devance désormais le Grand Est. « La bataille de Paris est aujourd’hui celle de tout un pays » selon le quotidien suisse Le Temps.

« Une région comme la nôtre, du fait de l’extrême densité de la population, serait très impactée par un déconfinement trop hâtif», s’énervait Martin Hirsch,directeur de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (APHP), mardi, en marge de la visite du président français, qui s’exprimera à nouveau ce jeudi à 20 heures à la télévision. «La bataille de la région parisienne décidera de l’avenir sanitaire du pays.»

Le cas de l’Ile-de-France est bien sûr emblématique sur le plan politique. «Paris a été le nerf de toutes les guerres. Si la capitale craque, le pays s’affaisse et se démoralise. Tout se joue là. Face au virus comme face aux autres menaces.

La France n’est pas pour rien un pays très centralisé», nous confirmait fin mars la députée alsacienne Patricia Schillinger, aide soignante de profession. C’est de Paris que parlent les syndicalistes les plus véhéments du milieu médical hospitalier. C’est ici que le point presse quotidien du directeur national de la santé, Jérome Salomon, a lieu.

Mais c’est aussi de Paris, et de sa banlieue, que proviennent les peurs dévastatrices.Peur de troubles à l’ordre public si le confinement tarde, dans des quartiers où l’habitat insalubre est une pandémie de tous les jours. Peur d’altercations croissantes avec des forces de l’ordre sur les dents. […]

Bataille décisive? «Les hôpitaux de l’APHP n’ont jamais été confrontés à un phénomène d’une telle ampleur», confirme Martin Hirsch, directeur de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (APHP), dont les hôpitaux traitent 10 millions de patients par an.

S’y ajoutent les EHPAD, les maisons de retraite où 820 personnes sont décédées en France depuis le début de la crise. […]

Le Temps

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS