Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

26 mai 2020 2 26 /05 /mai /2020 15:36

Dans le cadre du grand plan de soutien au secteur automobile qui doit être annoncé ce mardi, le gouvernement appelle les constructeurs à relocaliser une partie de leur production, notamment de véhicules propres, pour pouvoir bénéficier des aides.

De leur côté, les acteurs du secteur exhortent le gouvernement à baisser les impôts de production pour plus de compétitivité face à la concurrence étrangère.

La baisse des impôts de production, c'est un peu le serpent de mer du gouvernement. Longtemps promise, cette baisse tarde à être effective. Pour rappel, les impôts de production pesaient 72 milliards d'euros en France en 2016, selon une étude publiée en juin 2019 par le Conseil d'analyse économique. Soit deux fois plus que la moyenne de la zone euro.

"Nous, on avance", assure la secrétaire d'État à l'Économie Agnès Pannier-Runacher sur BFM Business. "Je crois qu'on ne peut pas dire que le gouvernement est resté les bras croisés dans cette crise. Toutes les semaines, nous avons pris des mesures extrêmement puissantes pour accompagner les entreprises, pour accompagner l'économie".

Et de poursuivre: "sur les impôts de production, vous avez effectivement une trajectoire qui est en train d'être discutée, qui doit être valorisée.

Mais là aussi c'est du donnant-donnant. On va pas baisser les impôts de production sans contreparties. (...)

Solidarité, ça veut dire que les entreprises, l'Etat et les collectivités locales doivent être capables de travailler main dans la main.

Baisser les impôts pour baisser les impôts, ça n'a pas de sens. Baisser les impôts pour dire: 'je suis capable de relocaliser des productions et donc ça va donner de l'argent supplémentaire aux collectivités locales sous d'autres formes', alors ça commence à se regarder".

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS