Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 18:48

Avec le confinement, le marché de l’emploi ne s’est pas écroulé totalement. Les recrutements se sont poursuivis voire ont augmenté dans certains métiers.
Et dès la sortie du confinement aussi, le marché de l’emploi n’a pas tardé à réagir, nous apprend une étude de Ransdstad SmartData.

Malgré le confinement, certains métiers ont continué à recruter

Même si le confinement a rebattu les cartes sur le marché de l’emploi, un certain nombre de métiers ont su résister. Selon une étude de Ransdstad SmartData, le profil le plus recherché en avril 2020 est le technicien de maintenance.
À la deuxième place du palmarès, les agents immobiliers, ce qui peut surprendre de prime abord, mais qui se comprend quand on se rappelle les nombreuses possibilités offertes par les outils numériques (visite du bien par visioconférence, signature électronique…).

Le Top 3 se conclut avec les infirmiers, très demandés depuis le début de l’épidémie. Avec 8.012 offres d’emplois publiées en avril 2020, la demande pour ce profil s’est accrue de 9% sur un an.

Deux autres métiers médicaux apparaissent dans le Top 10 : aide-soignant (6e place, 3.980 offres d’emploi) et médecin spécialiste (8e place, 2.601 offres d’emploi). Preuve que les Français ont besoin d’aide en restant à domicile, les auxiliaires de vie sont la 5e profession la plus demandée (6.158 annonces), tandis que les employés de ménage occupent la 10e place du palmarès (1.880 annonces).

La reprise se dessine déjà dans certains secteurs

À l’autre bout du spectre il y a tous les métiers liés aux secteurs qui ont suspendu leur activité avec le confinement. Le nombre d’offres d’emploi de professeurs/formateurs est en baisse de 64%, les offres d’emploi de serveurs chutent de 61%, les offres d’emploi de distributeurs de prospectus/journaux de 59%, ceux des réceptionnistes en hôtellerie de 57%, ceux des barmans de 53% et ceux des chefs de rang de 51%.

Quid de la reprise à la sortie du confinement ? À en juger par les offres d’emploi publiées, elle est bien réelle, même si elle reste très progressive. Les premiers secteurs à reprendre de l’activité sont la production et la distribution d’électricité et de gaz (+92% offres d’emploi par rapport à mars 2020), le commerce (+57%), le commerce de gros (+55%), les activités d’architecture et d’ingénierie (+40%), les métiers de l’informatique (+39%) et les activités immobilières (+38%).

Ransdstad SmartData analyse plus de 1.000 qualifications et 6.000 savoir-faire sur la base des offres d’emploi publiées sur plus de 11.000 sites Internet. Ces annonces sont systématiquement dédoublonnées.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Déconfinement