Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

1 mai 2020 5 01 /05 /mai /2020 10:13

La vidéo haineuse, diffusée sur les réseaux sociaux, montre l'éditorialiste du Figaro et de CNews pris à partie et agoni d'injures dans les rues de Paris. Le voyou a expliqué plus tard l'avoir insulté parce que “c’est impossible de parler avec lui, il est super fort...”.

Eric Zemmour a, une fois de plus, été harcelé et insulté dans les rues de Paris. Une vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux, montre l'éditorialiste du Figaro et de CNews, pris à partie ce jeudi par une racaille qui le suit sous la pluie et l'agonit d'injures : « Gros fils de pute », « Nique bien ta mère », etc.

A la fin de la vidéo, l'individu qui porte un masque se vante de son forfait haineux, tout sourire. Cette énième agression a aussitôt suscité de vives critiques et une vague de soutiens sur Internet en faveur du journaliste, qui a toujours assumé de se déplacer sans garde du corps malgré les menaces. 

 

Dans d’autres vidéos, diffusées plus tard sur le réseau social Snapchat, où il se fait surnommer « Haram La Gratuité » (@haramdims), le voyou s’est félicité d’avoir « craché un gros mollard dans la tête » d’Eric Zemmour, qualifié de « petit con », à visage découvert.

Puis, après avoir remercié ses fans « islamo-racailles » pour leurs « messages d’encouragement » (sic), il a tenté de justifier son agression dans un français massacré : « Ouais, ouais, je sais, j’aurais pas du l’insulter et tout ça, mais comment vous voulez parler avec lui, dites moi ? 

C’est peut-être un fils de pute, mais c’est impossible de parler avec lui, il est super fort... c’est impossible, donc c’est comme si j’aurais voulu parler avec Marine Le Pen.

A part l’insulter sa mère, vous voulez faire quoi ? » Contacté par nos soins, l'éditorialiste n'a pas souhaité réagir et alimenter la polémique, considérant que les images parlaient d'elles-mêmes.

 

 

source

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société