Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 12:35

S'exprimant ce 29 juin devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat, Emmanuel Macron a retenu toutes les propositions, sauf trois des 149.

Le Président français compte transmettre au gouvernement ou au Parlement, ou encore soumettre à référendum, «la totalité des propositions» de la Convention citoyenne pour le climat «à l'exception de trois d'entre elles», a-t-il annoncé ce lundi devant ses 150 membres.

Emmanuel Macron a tenu à souligner que certaines des propositions seront décidées dès la fin juillet, d'autres intégrées au plan de relance. Cependant, la plupart des propositions feront l'objet d'un «projet de loi spécifique» multi-mesures en septembre.

Un «fonds de transformation écologique»

En outre, le Président de la République a fait savoir que 15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans seraient injectés pour la conversion écologique:

«L'État prendra toute sa part: 15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans seront injectés pour la conversion écologique de notre économie».

Emmanuel Macron a ainsi promis la mise en place d'un «fonds de transformation écologique de notre économie dans le plan de relance» pour notamment «investir dans les transports propres, rénover nos bâtiments» et «inventer les industries de demain».

Débat sur la limitation à 110 km/h sur l'autoroute

Quant à la limitation à 110 km/h sur l'autoroute proposée par la Convention citoyenne pour le climat, Emmanuel Macron a décidé ce lundi de «reporter le débat»:

«La transition écologique ne doit pas se faire au détriment des communes, des régions les plus enclavées», considère le Président français, expliquant vouloir éviter que les travaux de la convention ne «s'abîment dans une polémique».

C'est dans le parc du palais présidentiel que le chef de l'État accueille ce 29 juin les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) venus des quatre coins du pays qu'il a chargés l'an dernier de réfléchir à un paquet de solutions contre le réchauffement climatique.

Cette rencontre prévue de longue date intervient quelques heures après les victoires des écologistes dans plusieurs grandes villes comme Lyon, Bordeaux, Strasbourg et Marseille.

 

SOURCE

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS