Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 13:04

En France, le parti présidentiel fait savoir qu'il s'associe aux huit minutes quarante six secondes d'hommage international à George Floyd, mort le 25 mai à Minneapolis lors de son interpellation, alors que ses obsèques ont lieu ce 9 juin.

Le parti présidentiel français La République en marche (LREM) annonce qu'il s'associe ce 9 juin à l’hommage international à George Floyd, avant ses obsèques à Houston aux Etats-Unis, à 18h (heure de Paris) ce même jour, «en observant 8 minutes 46 secondes de silence en sa mémoire».

Il faut entendre le cri de colère manifesté par une grande partie de la jeunesse française ces derniers jours.
La formation politique d'Emmanuel Macron précise dans un communiqué : «Si la situation en France n'est en rien comparable à celle des Etats-Unis, il faut entendre le cri de colère manifesté par une grande partie de la jeunesse française ces derniers jours pour dénoncer le racisme, la haine et toute forme de discrimination et de violences.»

Et d'ajouter : «Entendre ce cri, c'est refuser le déni mais aussi les instrumentalisations qui peuvent en être faites et s'opposer aux amalgames qui reviendraient à dire que nos institutions et notre police sont racistes.»

Le parti marcheur déclare en outre : «Toutes les manifestations de racisme et de violence dans la police doivent être condamnées et sanctionnées fermement, comme l’a rappelé le ministre de l’Intérieur, mais ne sont en aucun cas représentatives de l'ensemble des forces de l’ordre qui réalisent un travail remarquable extrêmement difficile au quotidien et auxquelles LREM tient à exprimer toute sa reconnaissance.»
 

Christophe Castaner a notamment prôné le 8 juin en conférence de presse une «tolérance zéro» du racisme dans les forces de l'ordre, dont la suspension sera «systématiquement envisagée pour chaque soupçon avéré» en la matière.

Le président Emmanuel Macron, qui ne s'est jusqu'ici pas exprimé publiquement sur la mort de George Floyd, avait demandé au gouvernement «d'accélérer» dans ce dossier, selon l'AFP. La mort de George Floyd, Afro-américain tué lors de son interpellation par un policier blanc le 25 mai à Minneapolis, a généré une vague de manifestations contre le racisme et les violences policières aux Etats-Unis, mais également dans d'autres pays tels que la France.

En savoir plus sur RT France

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS