Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 12:29

Dans une interview accordée au Parisien, le patron de CNews, dont les audiences explosent, justifie ses choix sans complexe.

Il se fait rare dans les médias, même quand les polémiques entourant ses animateurs ou journalistes sont de plus en plus pressantes. Mais dans une interview accordée au Parisien, Serge Nedjar, le directeur général de CNews, se félicite d’avoir fait « évoluer la chaine en une place où toutes les opinions sont possibles et surtout d’avoir Éric Zemmour dans ses rangs.

Malgré un appel du CSA « à la responsabilité », Serge Nedjar dit n’avoir aucun regret. « Il y a eu des interrogations légitimes de certaines personnes de la rédaction. J’avais depuis deux ans l’envie qu’il nous rejoigne dans la case stratégique de 19 heures. C’est un auteur extrêmement lu, essayiste, présent au Figaro et sur Paris Première. Qu’on aime ou non ses opinions, elles existent. L’homme était attendu. C’est une réussite totale. Il a augmenté l’audience de 200 % avec en moyenne 400 000 fidèles chaque soir », se félicite le patron de CNews.
 
S’il reconnaît que certains lui reprochent ses propos, lui dit les comprendre, « ne pas être gêné » car il connaît « bien le fond de son discours ». Il regrette aussi que l’on « isole des phrases » et tient à mettre en avant la liberté d’expression. « Tous les points de vue existent sur notre chaîne, l’important est de rester dans le cadre légal. Ma seule inquiétude est qu’il soit courtisé par d’autres médias, y compris ceux qui nous ont assené des leçons de moralité », lance-t-il.

« Une chaîne d’opinions »

Serge Nedjar explique aussi pourquoi sa présentatrice vedette, Christine Kelly, s’est sentie « épuisée psychologiquement dernièrement ». « Elle est  plus épuisée par les messages de haine, insultes, menaces, que par l’émission en elle-même », tient-il à souligner.
 
Enfin le patron de CNews revendique comment sa chaîne s’est transformée en « chaîne d’opinion » et ne s’est pas « droitisée » comme l’affirment ses détracteurs. « La différence se fait sur l’expression […] Nos plateaux sont le reflet de ce qui se passe dans les rues.

Nous sommes là où on ne nous attend pas. On ne cherche pas le clash. On est plus libres et ça se sent à l’antenne ». Sur le dossier Jean-Marc Morandini, il a réitéré que tant que son journaliste bénéficiait de la présomption d’innocence et qu’il n’était pas condamné, il resterait à l’antenne.

SOURCE

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS