Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 23:48

Une mère et sa fille de 25 ans ont été condamnées ce mercredi à un an de prison avec sursis pour avoir frappé et menacé de mort une enseignante au Cap d’Agde. Une audience douloureuse pour la victime qui espérait une reconnaissance des faits. Au lieu de cela, la défense s’est acharnée sur elle.

Un an de prison avec sursis, c’est donc la peine prononcée ce mercredi par le tribunal de Béziers contre les parents qui ont agressé, il y a tout juste un an, une enseignante à l’école jules-Verne au Cap d’Agde (Hérault).

Une agression, violente, filmée par la victime, car elle ne se sentait pas en sécurité et non soutenue par son directeur d’établissement. La victime, qui enseigne dans cet établissement depuis 20 ans, a été frappée, insultée et menacée de mort par la mère d’un élève et la grand-mère (connue de la justice pour outrage).

Le seul tort de l’enseignante est d’avoir séparé et puni l’enfant de 6 ans (à l’époque) car il venait, une nouvelle fois, de frapper un autre enfant.

Dans le bureau du directeur, ces deux femmes de 25 et 50 ans, complètement hystériques, se sont acharnées sur leur victime, sans que le directeur de l’établissement, dépassé par les événements, n’intervienne.    

(…) “L’enseignante n’a pas été violente. Elle a seulement demandé au petit Medhi de s’asseoir sur le côté.

(…) France Bleu

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS