Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 19:35

Ce vendredi 16 octobre se tenait l’audience d’un des principaux mis en cause dans les attentats de 2015. Alors qu’une enquêtrice témoignait de sa radicalisation, ce dernier l’a menacé. Une procédure pénale a été ouverte à son encontre

Le procès des attentats de Charlie Hebdo, à la cour d’assises de Paris, se poursuit. Et ce vendredi 16 octobre, se tenait l’audience d’un des principaux accusés, Ali Riza Polat, soupçonné d’être le bras droit du tueur de l’Hyper Cacher Amédy Coulibaly.

Or, comme le raconte notamment Le Figaro, après avoir été rappelé à l’ordre à plusieurs reprises pour cause d’interventions intempestives, il s’en est ensuite pris directement à une enquêtrice de la Sous-direction antiterroriste de la police.

Alors que cette dernière parlait de la radicalisation de l’accusé en assurant qu’ « Ali Riza Polat partageait les convictions religieuses de son ami Amédy Coulibaly » celui-ci a mimé un coup-de-poing et a verbalement attaqué la policière, en lui promettant qu’elle allait amèrement regretté ses paroles. « Tu vas le payer » a-t-il ainsi déclaré.

L’ouverture d’une procédure pénale contre Ali Riza Polat

A la suite de cette menace, l’avocat des parties civiles, Jean-Michel Bourlès, a tout de suite annoncé l’ouverture d’une procédure pénale contre Ali Riza Polat. « C'est scandaleux, il y a des limites à ne pas dépasser (…). Vous savez ce que je vais faire ?

Je vais ouvrir une procédure pour 'menaces sur personnes dépositaires de l'autorité publique'. Vous serez renvoyé devant le tribunal correctionnel pour répondre de cela », a tonitrué l’avocat. 

Face au comportement de son client, l’avocate de l’accusé, Isabelle Coutant-Peyre, est parue bien désemparée. Elle s’est contentée de pointer du doigt l’énervement d’Ali Riza Polat face aux déclarations de l’enquêtrice. 

source

Ali Riza Polat, soupçonné d’être le «bras droit» de Coulibaly, a menacé une policière pendant son témoignage.

Une procédure pénale a été ouverte vendredi 16 octobre contre le principal accusé du procès des attentats de janvier 2015, Ali Riza Polat, qui a menacé une enquêtrice venue témoigner devant la cour d’assises spéciale de Paris en lui disant qu’elle allait «payer».

(…)

«Tu vas le payer !», a lancé l’accusé de son box vitré. Ali Riza Polat, qui avait auparavant mimé un coup de poing en direction de la policière, avait déjà été rappelé à l’ordre par la cour en raison d’interventions intempestives pendant le témoignage de l’enquêtrice.

(…)

La menace proférée par Polat a provoqué un tollé chez les avocats des parties civiles qui ont demandé au président que ses propos soient dûment consignés. L’avocat général Jean-Michel Bourlès a lui annoncé l’ouverture d’une procédure à l’encontre de l’accusé.

(…)

«Ali Riza Polat partageait les convictions religieuses de son ami Amédy Coulibaly», a assuré l’enquêtrice, avant de relater le contenu d’une conversation entre la mère de l’accusé et l’une de ses amies captée lors d’une écoute téléphonique.

Le Figaro

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS