Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 15:34

L'UE a dénoncé les mesures du gouvernement Orban, qui s'inquiète de l'influence du milliardaire controversé dans le pays. En cause, des mesures ayant poussé l'Université d'Europe centrale, créée par George Soros, à déménager partiellement à Vienne. Il s'agit d'un nouveau rebondissement dans le bras de fer qui oppose la Hongrie à l'Université d'Europe centrale (CEU), fondée par le milliardaire et philanthrope controversé George Soros.

Ce 6 octobre, après une plainte de la Commission européenne, la Cour de Justice européenne a rappelé à l'ordre Budapest, jugeant discriminatoires les exigences imposées par la loi hongroise à l'établissement américain.

Créée en 1991 à l'initiative de George Soros à la chute de l'Union soviétique, l'Université d'Europe centrale se fixe pour objectif de former l'élite européenne. Mais cet établissement anglophone suscite l'inquiétude du Premier ministre Viktor Orban, farouche adversaire du milliardaire d'origine hongroise.

En cause : ce dernier, connu pour ses activités controversées de philanthropie aux quatre coins du monde, a investi des millions de dollars ces dernières décennies en Hongrie et Viktor Orban l'accuse en particulier de soutenir l'immigration dans son pays. 

Dans un communiqué publié ce 6 octobre, le tribunal basé au Luxembourg estime que les conditions introduites par le gouvernement hongrois pour permettre aux établissements d’enseignement supérieur étrangers d’exercer leurs activités sur son territoire sont «incompatibles avec le droit de l’Union». 

La Cour de Justice de l'Union européenne demande ainsi à Budapest de se conformer à ses demandes. Une loi hongroise d'avril 2017 oblige toute université étrangère implantée dans le pays à disposer d'un campus dans son pays de rattachement pour pouvoir délivrer des diplômes valides. 

Une décision accusée d'avoir été taillée sur mesure pour nuire à la CEU, qui se voit empêchée en l'état de délivrer des diplômes américains en Hongrie. Cette situation avait poussé une partie de l'établissement à déménager en Autriche fin 2019. 

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/79429-universite-soros-union-europeenne-met-pression-hongrie

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS